• Je Suis Dans La Pénombre

     

     

     

    Je suis dans la pénombre et seul mon cœur en émoi
    Les bruits de la terre durant la nuit perçoit
    Le silence, je m'éveille et sens une tiédeur sous mes draps
    C'est ta chaleur que je saisis là tout contre moi
    Je rêve ou la réalité me donne le feu de ta présence
    O mon aimée ! De mon fol amour, tu es la chance !
    Tu es la paix, tu protèges tout en toi
    D'une sagesse pour chaque jour qu'un soleil inonde ta foi
    Tu m'arroses d'amour, de bonté, j'absorbe tout et chante
    Quand tout s'endort et s'achève avec la nuit calmante
    Quand les lumières portent un paradis artificiel, le silence vient
    Aucune voix ne se fait entendre dans ce crépuscule urbain
    Que m'importe si je ne suis qu'avec toi à mes côtés
    Que m'importe si ton amour est toujours pour moi dédié

    Si du crépuscule tout doit s'en aller et se briser
    Je ne conserverai que les merveilleuses heures exprimées
    Dans l'océan de mes souvenirs amers mais si consolants
    Je plongerai souvent pensant à cet amour qui se faisait pour moi à chaque instant
    Je pourrai en rire, je chanterai et m'apaiserai, car un nouvel enfant renaîtra en moi
    Par cette ardeur que j'ai eu et j'aurai en me rappelant toi

    La quête de cet amour m'apporte un nouvel espoir
    Quand mon cœur pleure d'avoir a chercher le Paradis
    Il m'arrive un doux message pour m'y diriger et m'y recevoir
    De la jeunesse de ce bel amour un incertain trajet s'annonce pourtant ici
    Je festoie donc ce vif sentiment a travers les rires
    Avec quelques fleurs du jardin comme de singulières pensées
    Je conçois que la Mort viendra nous séparer nous faire pleurer de son ombreuse fatalité
    Cette mort sombre auquel chacun devra s'asservir
    Et fièrement on ne pense qu'à vivre l'instant de gaieté de joie
    Je te savoure ma bien-aimée tant que nous sommes réunis sans cette fatale Loi
    De toute nouvelle connaissance qui s'approche
    On veut futilement, pauvre enfant, que cela dure l'éternité
    Tout garder a soi pour de longues années
    On ne pressent pas que paraîtra une inéluctable anicroche

    Tous en quête d'immortalité
    Depuis la perte du Paradis
    On doit savoir partir vers l'ailleurs
    D'un amour qui sera et vivra de bonheur
    Je garde le peu d'aimer enfoui en mon esprit
    Ce bref plaisir tant qu'il se pourra

    Je suis dans la pénombre et seul mon cœur en émoi
    Les bruits de la terre durant la nuit perçoit
    Le silence, je m'éveille et sens une tiédeur sous mes draps
    C'est ta chaleur que je saisis là tout contre moi
    O mon cœur donne moi pour toujours et là des nuits
    Où je serai encore si prés de ta vie
    Tu me donnes la paix, tu possèdes l'art du bien en toi
    Tu apportes avec tous tes atours une certaine foi
    Que tu sèmes d'amour, de bonté, je cultive ce tout et te chante
    Quand tout s'endort et s'achève avec la nuit calmante
    Quand les lumières portent un paradis artificiel, le silence vient
    Aucune voix ne se fait entendre dans ce crépuscule urbain
    Que m'importe si je ne suis qu'avec toi à mes côtés
    Que m'importe si ton amour est toujours pour moi dédié

     

     

     

     

    « CyclePlace Stanislas »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    9
    Lundi 27 Septembre à 14:41

    Mon dieu que ce poème est beau !   je me demande comment tu fais pour créer ces poèmes tous aussi beaux les uns que les autres, et surtout aussi souvent ... tu es, je te le redis un poète né ... 

    avec toi on a l'impression que c'est facile .... mais que nenni  lol ...  tes poèmes sont beaux et lyriques, et chantent les chansons de l'amour pour celui ci ... 

    Chaque occasion est bonne pour toi pour nous donner de l'espoir, de la joie, de la quiétude ... Dommage que tu habites si loin, tu es un homme que j'aimerai bien connaitre, par tes poèmes, mais qui laisse apercevoir, un homme rempli de gentillesse, d'amitié fidèle et d'intelligence !  J'aime ta vision de la vie ... et c'est très rare 

    Merci a toi de me permettre de te connaitre a travers tes mots et tes maux .... et tes sourires et joies 

    Ton inspiration n'a aucune faille, mon dieu que tout est beau a lire ... 

    Merci a toi d'exister tu es un vrai cadeau pour l'âme ... 

    Bisous amicaux et sincères 

    Maryline 

     

    8
    Jeudi 16 Septembre à 09:46

    Heyo, justelenoir! :)

    Le titre de ton poème m'a fait penser à un truc: tu crois qu'il serait possible de te suggérer des idées pour les prochains? Ca pourrait éventuellement te faire une contrainte et/ou te sortir de ta zone de confort, te tester sur des "terrains" différents ou que tu n'aurais pas eut l'idée d'explorer naturellement / instinctivement toi même? :o Je serai curieux de voir comment tu t'en sortirai pour créer dans ces situations.

    Ceci dit, ça ne reste qu'un truc qui vient de me traverser l'esprit! :) Désolé si c'était un poil hors sujet ici.

    7
    Mercredi 15 Septembre à 11:17

    moi vélo  salon 

    la pluie arrive chez nous 

    bisous

    6
    Mercredi 15 Septembre à 11:05

    Bonjour Ami  Phil , tu as souvent l'imagination  en  ébullition ( je plaisante , mais c'est pour notre plus grand plaisir ) preuve encore pour aujourd'hui vu que j'arrive juste pour lire tes derniéres trouvailles qui sont superbes, tu sais si bien écrire tes ressentis d'amour vrai , car rien n'est factice chez toi,  tu es trés émotif dans ton genre et tu trouves toujours  des mots magnifiques pour  chaque ligne ...Dans un sens je t'envie un peuvu que j'aimerais savoir m'exprimer de cette façon qui est la plus jolie que je connaisse ....Bon il est un fait que chaque personne a des petits coins dans son coeur ou sont enfouis  des souvenirs si attachants que l'on ose pas en parler et encore moins l'écrire , il y a des  souvenirs qui ne pourrons jamais étre effaçés .......Merci pour ces instants de réveries partagées avec tant de gentillesse .....Pour revenir sur terre ....( Dommage car j'aime bien rêver ) ce n'est pas la fête pour guignol qui est en train de se faire remonter les bretelles car personne n'est plus d'accord avec ses trouvailles merdiques qui font que de plus en plus de personnes ont du mal a joindre les deux bouts .....Bon espéront des jours meilleurs qui j'espére pourrons arriver si les gens prennent conscience du mal de vivre actuel et ça c'est moins sûr .....Voila pour cette journée qui ne différe pas des autres et côté temps chacun peut le voir en ouvrant sa fenêtre alors pas de choses banales aujourd'hui a écrire ( je plaisante encore mais j'aime bien ) .......Passe une belle soirée Phil ainsi que ton entourage et repose toi tout de méme de temps en temps car vas  avoir la tête comme une cocotte minute si tu continu a cette allure ( bon encore une plaisanterie mais c'est la derniére pour aujourd'hui )...De toute façon je pense arrêter et là c'est du sûr mon blog car Ekla est gonflant avec ses combines pour que l'on puisse mettre des coms  .........Bise .....A++++Soriane(Lili)cute bearlove emotions GIF by Inmaculada Martinez

    5
    Mercredi 15 Septembre à 10:41

    Bonjour Philippe, enfin tu l'as retrouvé ton aimée, on sent ta joie de vivre de l'avoir retrouvé. Très beau poème d'amour  tu es  inspiré en ce moment. Bonne journée.

    4
    Mercredi 15 Septembre à 10:08

    Une étincelle dans un ciel éteint...

    3
    Mercredi 15 Septembre à 08:21

    Bonjour Juste,

    Le combat entre l'obscurité et la lumière, on n'a pas fini de l'explorer avec toutes ses zones d'ombres...

    Partage : http://thierrymoral.fr/2021/09/14/dessin-poeme-texte-2/

    @ bientôt.

    Thierry

    2
    Mercredi 15 Septembre à 08:17

    un beau poéme 

     de beaux rêves que tu fait , l 'imagination est une   compagnie 

     et la tienne  est de classe 

     bonne journée PHILIPPE 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Mercredi 15 Septembre à 08:09

    Bonjour cher Philippe,

    Un poème que j'ai adoré lire. Quelle plume talentueuse tu as, j'admire !

    Ce matin il pleut, pas de déluge c'est le principal. Dans le Gard il y a eut des inondations, les pauvres gens !  

    Cet après-midi on sortira juste pour faire des courses (comme tous les jours, pas de voiture pour faire des réserves)

    Passes une bonne journée ami poète

    Gros bisous

    Florence

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :