•  






    Comment ça va ?
    Toi qui es là-bas
    Comment te portes-tu ?
    Toi qui es loin de ma rue
    Comment est ta vie ?
    Ailleurs de ma galaxie

    Comment fais-tu chaque jour ?
    Pour trouver un peu d’aide, d’amour
    Comment fais-tu pour exister ?
    Quand je ne vois pas ce que tu fais
    Comment vas-tu vivre ?
    Si tu ne peux pas être libre

     

     

     

     

     


    17 commentaires
  •  

     

     

    Oublier l’ennui et se mettre loin de la tristesse
    S'éveiller avec le soleil au cœur et déjà se sentir de joie
    Comme l’âme n'est point en détresse
    Faire une marche, s’activer de bons pas
    Ni larmes, ni regrets la journée est si belle
    La terre et la nature appellent
    Ne plus voir ce qui fait mal, écarter les soucis
    Se plonger dans une douce flânerie

     

     

     

     

     


    14 commentaires
  •  

     





    Tout semble-t-il vraiment heureux dans ce monde ?
    Pour certains il ne fait pas bon s'amuser, se divertir
    S'abandonner à un quelconque plaisir ou désir
    Pour survivre et échapper à l'immonde

    Une place sur terre verra-t-elle la joie d'être sans gardes fous
    Pour te contrôler, t'obliger selon eux à faire, à dire ?
    Si tout ainsi se séquestre, vers un ailleurs peut-on réussir à fuir ?
    Quelque chose soudain s'attache à mon esprit penaud : Vers Où ?

     

     

     

     

     


    11 commentaires
  •  

     

     


    Je dessine aujourd'hui avec un peu de mes couleurs
    D'une touche teintée je peins sur mes textes un décor bonheur
    L'automne s'éveille tout au calme de la saison
    Bleu, vert, orange, noir, rouge ou blond
    Des nuances de l’été la couleur d’or s’installe pour apaiser
    Mieux affronter la triste inertie des fraîches journées
    Quand la nature pastel s'octroie quelques pauses
    De ce frais automnal mon ébauche n'est que mots roses

     

     

     

     

     

     


    17 commentaires
  •  

     

     

    Mes rimes courent ces soirs d'illusion où je me joue cette rengaine
    Mon âme se sent exquise, d'une brève caresse mon poème vit la scène

    Ambitieux héros contre des maîtres du temps, je bataille et soupire
    Je me révolte sur la feuille blanche, guerrier échappé d'un prompt délire

    Je sens le serment sacré qui me lie à ma Muse immortelle
    J'entends sa voix et le bruit lourd des honneurs qui ploient sous son aile

    Brillant message qui fait ou défait une gloire par sa conquête
    Se sentant inaltérable, d'énergie féconde elle n'en est que parfaite

    Toi, couleur de mon imprécise poésie, belle chimère
    Ô Muse des chants épiques, ô Reine d'extases poétiques, ô tu es ma Mère

     

     

     


    10 commentaires
  •  




    J’esquisse ce jour sur mon poème les plus belles couleurs
    De l'été dans un décor enchanté de bonheur
    La nature s’éveille et resplendit au zénith de la saison
    De ces teintes que j’offre sur mon texte à la population
    La joie estivale et colorée qui pour chacun se présente
    Efface les tristes pensées et les pires journées malfaisantes
    Quand la flore expose ses plus beaux atours
    Ne reste qu’à apprécier et s’inonder des saveurs d’amour


     

     

     


    13 commentaires
  •  

     

     

     

    Je pose l’ardente couleur du printemps par cette poétique étude
    Fenêtre radieuse qui annonce l’éveil de la nature après l’hivernale quiétude
    Les jardins se laissent fleurir et livrent dès maintenant leurs plus belles fleurs
    Le matin, au brouillard dissipé les paysages brillent déjà de vives couleurs
    Les jours frais chassent les temps de neige pour la bohème champêtre
    Image de la belle saison qui s’éveille pour faire la faune et la flore renaitre
    A nos yeux les balbutiements du printemps déjà effacent de l’hiver la grise immobilité
    Devant l’horizon d'azur, fier ciel de teinte bleutée s’offre la sereine légèreté

     

     

     

     

     


    9 commentaires
  •  

     

     


    Ce minou est un malin félin
    Il aime jouer de nos attentes
    Ses amusements sont joie et bonheur
    Il prend plaisir à vivre son scenario
    Ce matou est un téméraire, jeune coquin
    Il écoute nos paroles et s’en invente
    De la maison il est l’âme sœur
    C’est notre amour de chat-mots

     

     

     

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique