•  





    J’ai le souvenir nostalgique et lointain,
    Pour toi, grand rêve de mon adolescent quotidien
    Revenant toujours comme un lourd songe sans lendemains
    Tu me rappelles avec chagrin tous nos beaux chemins

    Oh ! Quels doux moments j’ai passés à tes cotés
    Jamais je n’ai pu te dire, ma belle, que je t’adorais
    Naïf que j’étais à essayer de t’aimer
    Niais, j’étais à chercher à te faire m’apprécier.

    Ce souvenir de ton visage me restera
    Car seul celui-ci jamais ne s’effacera
    Cette ombre que j’aime toujours m’obsédera
    Jeunesse perdue à t’aimer me grisera.

    Utopie de ce monde que je m’inventais avec toi
    Je nous y voyais déjà réunis plein d’émois
    Mais j’ai vu ton regard se porter loin, vers d'autres joies
    Je n’ai connu que notre amitié pour seule loi

    Si un jour tu décidais de me revenir
    Je t’attendrais avec tous mes beaux souvenirs
    Si ce jour tu te décides à m’appartenir
    Je t’attends avec toute la passion qu’il te reste à cueillir

     

     

     

     


    28 commentaires
  •  




    Brumeuse affaire que tu me proposes
    Brumeuses amours qu'il me faut t'ouvrir
    Le brouillard londonien n'est plus chagrin de ma cause
    L'amour qui s'approche peut etre bien plus pire

    Cherchant las, l'espace de mon accueil
    Tu te croyais toute belle à mon oeil
    Tu as pu prétendre à mes faveurs
    Je ne voulais que ton affection qui se meure

    A mes amours je persisterai donc obtus
    Je ne vivrai qu'en vase clos et en amitié
    Je ne suis la girouette de personne, d'aucune entité
    Sans votre saveur ma vie ne sera pas mise à nu

    Brumeuse affaire que tu m'offres là
    Brumeuses amours a London que je prends
    Le brouillard de la ville n'est plus si bas
    Je remonte mon humeur et je cours en avant

     

     

     

     


    15 commentaires
  •  




    J'ai toujours adoré quand tu venais
    J'ai toujours adoré quand tu me parlais
    J'ai toujours adoré quand tu me regardais
    J'ai toujours adoré quand tu m'embrassais
    J'ai toujours adoré te voir allongée si prés
    Savoir qu'a chaque rencontre tu m'offrais l'éternité
    Quand tu me disais les mots que j'attendais
    Quand l'amour enfin tu me faisais
    J’adore toujours me souvenir de toi à mes cotés
    Pour tous ces bons moments passés où l’on se retrouvait


    J'ai toujours détesté quand tu t'en allais
    J’ai toujours détesté ne pas savoir où tu partais
    J'ai toujours détesté me souvenir de toi au passé
    J’ai toujours détesté revoir ton sourire qui me titillait
    J’ai toujours détesté ce moment où tu me quittais
    Te savoir loin de moi sans revenir j’ai trop mal assumé
    Ce que je déteste le plus c'est ainsi de toi souffrir à jamais
    Pourtant je n'arrive pas encore à t'en vouloir, à te rejeter
    Ce que j'ai toujours détesté le plus c'est de t'aimer
    J'ai toujours détesté t'adorer

     

     

     


    16 commentaires







  • Une singulière passion appelle les éternels amants
    Une âme bienveillante s'élève pour les faire s'aimer
    L'affection et le plaisir qu'ils vont se donner
    Les emportent au tendre pays des soupirants

    C'est un serment d'amour qui s'invite ce matin
    Un hymne au chant infini et érotique
    Une harmonie à la douce rythmique
    Au royaume de Saint Valentin

    Une terre imaginaire au ciel toujours bleu des amoureux
    Une oasis de paix et de calme si féconde
    Où la magie de ce moment d'amour vagabonde
    De sentiments d'éternité qui se partagent et rendent heureux




     

     


    19 commentaires
  •  

     





    Je pense à toi
    Je ne peux m'apaiser l'esprit
    Je pense à toi
    Je suis en plein rêve chaque nuit

    Dans quel état tu me mets
    Des visions de toi me font délirer
    Et je ne sais comment cela va finir
    Si tu es la seule qui me fait plaisir

    Je ne pense qu'à toi
    Sans tabou
    Je ne pense qu'à toi
    Sens dessus dessous

    Pour qu'à cette union je puisse m'offrir
    Mon amie il te faut l'envie m'accorder
    Pour que je puisse finalement me calmer
    Tu dois de moi te passionner et t'ouvrir

    Penses-tu à moi ?
    Suis-je dans tes songes un peu ?
    Penses-tu à moi ?
    Serai-je avec toi enfin heureux ?

    Transi par un état euphorique
    J'espère te voir venir enfin
    Si tu viens combler mon envie érotique
    Je ferai notre bonheur demain






     

     


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique