•  

     





    Dame Poussin fout le camp
    Emportée par un grivois vent
    Elle n'a plus la Santé mais veut sa part de Capitale
    Damoiseau Faisan reprend son flambeau
    Il sera de sinistre guerre là pour remanier
    Les retraites entreprises bien compliquées
    La misère est en marche triomphale
    Dame Poussin s'en fout, elle a la vie parisienne
    Pour aux municipales faire sa mise en Seine



     

     

     


  •  

     



    Tu as montré ton kiki
    Tu l'as dans le cucu
    Maintenant dans le caca
    T'es bien beau, coco
    De ce monde virtuel ou tout est souvent faux
    Rien n'est laissé privé, Monsieur Grivois
    Nous découvrons que tu as pu
    Exhiber l'objet du délit

    Pour une place à Paris
    Ne montre pas ton outil
    Pour gagner la mairie
    Sois tout gentil
    Pour internet entre amis
    Dans la vie des Hauts aussi
    Car dans les médias, les réseaux jolis
    Tu tacheras le panache dont tu jouis

    Contre la gauche, Hidalgo
    Tu ne seras pas le bon Roméo
    Tu as beau faire ton numéro
    Même si tu parles avec brio
    Tu ne gagneras pas le gros lot
    C'est ainsi dans le monde bas des Hauts
    Dès que tout est su, diffusé illico
    Tu n'es plus qu'un grand nigaud

    Ne crois pas
    Que toute la politique
    Soit si pourrie en perversion
    Non, cette aventure t'encourage
    Et te demande de rester bien sage
    Devant les foules en révolutions
    Et si tu vas en érotique
    Garde bien caché tes ébats






     


  •  

     



    Président 2017 est écologiste
    Maintenant que les français aiment tant l'écologie
    En bon opportuniste
    Il va sauver la planète là et ici

    Si demain les Schtroumpfs sont aimés
    Par une majorité des français
    En Grand Schtroumpf le bon président sera
    Déguisé jusqu’à la fin de son mandat

     

     

     

     


  •  






    Un crétin d'hier
    Ou un crétin d'aujourd'hui
    Cela restera l'abruti
    Qui se mêle de tes affaires

    Un crétin du passé
    Ou un crétin du futur
    Toujours là pour empêcher l'aventure
    Pour annihiler ce que tu fais

    Les crétins se multiplient dès lors
    Qu'un chef de groupe est trouvé
    Ils vont se réunir et vont aimer te détester
    Haïr ce qui en toi a pu devenir or

    Les crétins bannissent ton génie
    Ils te portent si bas de leurs cris hauts
    Ils s'excitent tant de leurs vils mots
    Sots comme ces critiques qu'ils charrient

    Un crétin d'hier
    Ou un crétin d'aujourd'hui
    Toujours un roi de l'univers
    Qui t'offre modestement son dépit

    Un crétin du passé
    Ou un crétin du futur
    Grand ordonnateur d'âneries qui tente de bloquer
    Ton avancée la jugeant contre nature

     

     

     

     

     




  •  

     

    Dans cette situation
    Je suis encore ahuri
    Pour me sortir d'ici
    Je n'ai aucune solution

    Je marche, j'erre, je tourbillonne
    Je vais de-ci de-là
    Je ne me suis pas encore bien remis du panorama
    Faire les cent pas n'est pas une idée si bonne

    En arrivant j'ai été pourtant bien surpris
    J'ai regardé du beau, j'ai observé du moche
    Et je n'ai rien à me mettre dans ce paradis
    Même pas me mettre les mains dans les poches

    Mais quelle galère
    D'esprit je suis plutôt ouvert
    Pourtant je suis toujours hébété
    Au camp naturiste, je ne suis habillé que de ma nudité

     

     

     

     

     






  •  
    Le monde dévore, mange, le monde étouffe
    La nourriture céleste est d'aimer autrui
    La vie terrestre est de s'empiffrer sans souci

    Si certains avalent quand l'autre ne peut pas
    Si certains s'alimentent de ce qui bien lui va
    De ce paysage le combat est de bouffe

    Je te boufferais
    De la tête aux pieds
    Je te boufferais
    Si je le pouvais

    Je te boufferais
    Entièrement la chair
    Je te boufferais
    Si je le savais faire

    De la tête aux pieds
    Ce succulent repas
    Serait pour moi

    De la tête aux pieds
    Je prendrais
    Toute ton humanité

    Je te boufferais
    Par petits morceaux
    Je te boufferais
    Et je ne lâcherais pas ce lot

    Je te boufferais
    Selon mes gouts culinaires
    Je te boufferais
    Peut-être aussi ton père ta mère 

    Par petits morceaux
    De ta tête d'imbécile
    Je déjeunerais et j'en jubile

    Par petits morceaux
    De ton corps si doux
    Je ferais un ragout

    Par petits morceaux
    Tes jambes et bras
    Feraient un excellent encas

    Par petits morceaux
    Tes légers pieds
    Je dégusterais en souper

    Mais moi je ne suis pas cannibale
    Je ne souhaite pas faire de mal
    Je suis un sensible humain
    Qui ne veut pas participer à ce festin

    Mais moi je ne suis pas cannibale
    Je suis un être gentil et jovial
    Qui se dégoute de tant de saveurs
    Quand tout se croque en malheur

    Mais moi je ne suis pas cannibale
    Je savoure tranquille ma vie bien banale
    Ce rêve de buffet n'est qu'une vive imagination
    Que vienne prochaine bonne pitance aux populations

     

     

     

     


  •  

     

     

    Mais qu’est-ce que c’est que cette chose ?
    Mais qui en a fait la dépose ?
    Créature maléfique ou gentille
    Esprit du jour ou de la nuit
    Que fais-tu là dans une position statique ?
    Mystérieuse et immobile tu nous paniques
    Personne ne peut dire quand tu es apparue
    Personne ne sait d’où tu es venue
    Pourquoi de tes lumières viens-tu nous éclairer ?
    Impassible objet, toi le radar, tu nous as bien attrapé

     

     

     

     


  •  





    Errance De Web, Choc, Choc, Choc
    Errance De Web, Déchets, Déchets, Déchets
    Errance De Web, Ennuis, Ennuis, Ennuis
    Errance De Web, Soucis, Soucis, Soucis
    Errance De Web, Données, Données, Données
    Errance De Web, Bloque, Bloque, Bloque

    Une idée traîne, trotte, galope dans ma tête d’idiot
    La déchéance de nos vies se pointe si vite
    Les détails sordides se glissent à notre insu, incontrôlables
    On vous l'assure l’administration gère les citoyens loyaux et aimables
    Si le temps est perdu dans des braves démarches écrites
    Ce temps est gagné sur internet, il faut se connecter et pianoter vos maux

    Faire des lois, des faits, des écrits, des bavardages qui en toute cette toile ronronnent
    Faire avec nos errements d’internet d'heures en heures
    Travailleurs forcés de tout faire soi-même pour le repos d’autres esprits citoyens 
    Se montrer responsable et devenir esclave du web pour le bien et la protection des siens
    Mais oublier qu'un quidam ne comprend pas toutes leurs hâtives valeurs
    Les hautes gentes qui décident et s'activent, s'agitent sans guérir ceux qu'ils abandonnent

    Errance De Web, Fureter, Fureter, Fureter
    Errance De Web, Faux, Faux, Faux
    Errance De Web, Détail, Détail, Détail
    Errance De Web, Pagaille, Pagaille, Pagaille
    Errance De Web, Info, Info, Info
    Errance De Web, Fermer, Fermer, Fermer

     

     

     


  •  
     



    Il vaut mieux en rire qu'en pleurer
    Cette semaine mon rêve en vidéo a été brisé
    La plateforme vidéo RUTUBE m'a frappé
    Mes vidéos ont été supprimées en une journée


    Disparus plus de 700 titres que j'avais fabriqués, installés
    Ma chaine inutile maintenant reste encore un peu mais
    Disparaitra prochainement de leur site que vite j'oublierai
    En effet, la suppression de mon compte j'ai enclenché


    Cette petite aventure dans la partie "poèmes d'humour" je mets
    Je me moque, j'en ris en disant adieu, ils ne veulent plus de mes variétés
    A présent, chers amis, en "Page De Bienvenue" je vous proposerai
    Avec des liens audio hébergés quelques unes de mes variétés à apprécier

     

     

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique