• Maladie Du Siècle

     






    Le désespoir me fait toujours fuir l'entière population
    Mais où dois-je aller dans ce monde devenu si malade
    D'un fruit empoisonné qui freine l'existence et nos libertés
    Qu'il ne porte qu'à vouloir s'échapper vers de lointaines dérives

    Tout éclate dans cet univers fermé à la cadence directive
    Chaque geste sous un masque est contrôlé, surveillé
    Notre présent crépuscule survient de cette curative croisade
    Triste et obligatoire mesure qui, nos rêves vagues, écrase de sommation



     

     

     

    « CroyanceElle Aime »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    18
    Mercredi 14 Avril à 10:21

    Salut Phil , ami fidéle et si beau poéte...  , je passe pour ce mercredi qui est bien ensoleillé,  espérant  que tu as la frite et que tu fais de jolies balades .D'aprés les infos ( et là je suis trés sceptique ) le Guignol va se décider a alléger les blémes des  commerçes , bon adméttons qu'il soit décidé , mais ce n'est pas encore fait ...Il vire souvent sa cutie ce brave , vu ce que l'on a déja constaté , alors pas d'illusions attives surtout ...Bref ( suite au prochain numéro ) Je te souhaite également une belle soirée et plein de beaux  projets qui je te le souhaite puissent  se réaliser .......Bise ....... Surtout accroche toi bien Jeannot , on vire de bord souvent CHE  NOUS  ///// Alors patience et longueur de temps ect.....A+++++Soriane(Lili).......

    17
    Mercredi 14 Avril à 08:12

    Bonjour cher Philippe,

    Il faut essayer de rester positifs en ces temps difficiles, pas simple...

    Il fait froid mais beau, ça réchauffe le coeur de voir le soleil.

    Passes une bonne journée ami poète

    Merci pour tes commentaires qui me font toujours plaisir

    Gros bisous

    Florence

    16
    Mardi 13 Avril à 19:26

    Bonsoir Philippe,
    Hélas, s'il suffisait de partir quelque part ?  Où ?  Y a-t-il un ailleurs  .... meilleur ?  Que des questions pratiquement toutes sans réponses encore aujourd'hui.  

    Beau poème, dont les mots sont le reflet de nos angoisses et de notre mal de vivre depuis un an. Heureusement que, pour beaucoup, nous pouvons malgré tout communiquer, échanger et décompresser dans la nature, même si en ce moment elle nous joue des tours. 

    Bonne semaine et à bientôt.
    Amicalement.
    Léone

    15
    Mardi 13 Avril à 13:38

    Mon cher Phil,

    J'ai interrogé mon petit doigt qui me dit que l'avenir te donnera largement matière à questions.
    Et pour ce qui est des dérives, je pense que le "meilleur" est encore à venir, sans masque mais avec une muselière.

    Bon courage Ami Poète

    14
    Mardi 13 Avril à 11:04

    bonjour Philippe , waouh comment tu écris  c'est la vie en ce moment  ... ,  moi je suis impressionné !

    moi qui ne sait pas écrire une phrase correctement ... merci  belle journée a+  

    13
    Mardi 13 Avril à 10:54

    Bonjour Philippe,

    Plus d'un an que nous vivons cette contrainte, 

    Passe une belle journée, 

    Amitiés

    M@rie

    12
    Mardi 13 Avril à 06:35

    Imposer le silence au peuple pendant que les dirigeants dansent sous les ors de la République

    Amicalement

    Claude

    11
    Lundi 12 Avril à 16:07

    oui c'est triste  , une époque qui ne vit pas , 

     des jours qui  s'écoulent uniformes ,

    je revient de  ma marche , mais nous ne sommes pas nombreux à pratiquer ce sport 

    on dirait que les gens veulent rester terrés ..

    il nous faut espérer  de toutes nos forces 

     kénavo PHILIPPE  

     

    10
    Lundi 12 Avril à 15:51

    bien moi course frigo se matin pour 10 jours

    bisous courage les st de glace touche a sa fin ici un fort mistral 

    9
    Lundi 12 Avril à 15:37

    Bonjour cher Philippe 

    Ce n'est pas la grande forme et ce confinement me tue à petit feu, je ne sais pas le dire comme toi mais, j'atteste tes mots qui son brûlants de vérité, que se passera t-il quand ces guignols auront fini de jouer avec nous?

    Bonne journée mon ami et gros bisous 

    Méline 

    8
    Lundi 12 Avril à 14:05

    Bien dit et bien écrit, Juste!

    7
    Lundi 12 Avril à 13:37
    Maryline

    coucou ami .... et oui notre vie n'est pas trop rigolote !   il faut demander a nos "amis" chinois, donc le PIB fonctionne a merveille chez eux .... 

    j'ai vu hier au Brésil, mais c'est une catastrophe !  heureusement qu'il y a des gouvernements sur terre moins fou le chef d''état brésilien .... 4000 tombes ouvertes jours et nuits !   et remplies malheureusement .... 

    alors c'est pas marrant, mais faisons attention a nous, a nos êtres aimés .... et passons cette très mauvaise période qui risque de durer le plus sereinement possible, tant que l'on est pas touché par la maladie ou les notres ... 

    Le temps n'a pas été beau ce week end, donc les gens ne sont pas trop sortis et c'est une bonne chose !    

    Je me dis que après tout, cela ne dure que depuis un an, ceux qui ont vécu les deux dernières guerres et la grippes espagnole on vu pire que nous ...  il faut toujours prendre le coté du verre plein .... 

    Merci pour ce poéme si réaliste en tous les cas et poignant sur notre situation de tous les jours !  

    gros bisous amicaux a toi 

    Maryline 

    6
    Lundi 12 Avril à 13:25

    Bonjour  Phil , oui ,pas facile des rester de marbre avec les consignes actuelles ...Guignol premier se distingue sérieux ces temps ci,  il sucre des allocations logement aux gens qui sont déja dans la difficulté  , faut le faire ///.....On peut dire que c'est le pompon, le bouquêt de la fête , pas de quoi tirer un feux d'artifice  ...Jusqu'ou ça va aller  cette pénurie   , j'admet qu'il faut gaffer pour le  virus , mais se servir dans le porte monnaie des pauvres ,  ça devient grave ....Beaucoup sont  dans les difficultés a cause du chômage et là ça va trop  loin ........Bon pour aujourd'hui pas de quoi écrire notre  joie de vivre , et bravo a ceux qui nous gouvernent ...Non c'est dingue  il faut tout accepter et payer sans arrêt ........Je ne vais pas m'étendre plus,  car je péterais un cable sur ma becanne ( je plaisante oui et non ) GRAVES  ces derniers mois .....Passe une belle journée Camarade et surtout ne lâche pas le gouvernail ,le navire est en danger  , la mer monte , et nous sommes   en train de perdre pied et de couler surtout .......Bise .....A+++++Soriane(Lili)

    5
    Lundi 12 Avril à 10:06

    la grisaille poursuit son temps
    masque notre présent
    confine nos jours
    sans amour
    bien écrit
    audit
    ami
    VL/Claude




    4
    Lundi 12 Avril à 09:57

    C'est le reflet de de presque tous je pense........

    Pas facile de rester positif........Mon refuge est l'écriture et les papotages virtuels.

    Bonne semaine mon cher Philippe

    3
    Lundi 12 Avril à 09:19

    Bonjour cher Philippe,

    Il est bien écrit ton poème, tu dis juste.

    On se demande quand on en finira avec ce virus ? Bon courage !

    Hier soir il y a eut un bug sur Ekla car certaines images ne se mettaient plus et pas seulement sur mon blog pff ! Heureusement tout est rentré dans l'ordre ce matin.

    Soleil et froid, c'est mieux que la pluie de ce week-end.

    Aujourd'hui cela fait un mois que notre Mimine nous a quitté (le 12 mars), elle nous manque tellement ! Heureusement que nous avons nos autres chats, on leur fait beaucoup de calins.

    Passes une bonne journée et une agréable semaine ami poète 

    Gros bisous

    Florence

     

    2
    Lundi 12 Avril à 09:02

    Ce n'est que le début des surprises...

    1
    Lundi 12 Avril à 08:49

    Bonjour Philippe oui c'est ce que je pensais ce matin en écrivant mon article. Dépression nationale on pourrait dire. Hier la pluie donnait le ton à l'ambiance générale, mais ce matin le soleil est revenu apportant un peu de sourire au moins pour la journée qui s'annonce belle. Courage, et patience es espérance de jours meilleurs. Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :