•  





    Rien ne va plus dans ces réunions de grandes personnes
    On essaye d'imposer ses idées et on ne s'écoute pas
    On pense avoir tout de bon et on relève mal certains débats
    Tout pourtant semblait bien commencer dans ce qui là se donne

    Les enfants ont tout a fait leur droit de batailler
    Dans leurs petits jeux ils s'inventent déjà un monde dur
    Mais voir ces adultes pour un oui ou un non se quereller
    Sans entendre l'adversaire deviennent de fort tristes figures

     Rien ne va plus dans ces rencontres de grandes gens
    On impose ses idées et on ne croit pas à ce qui vient de l'autre coté
    On pense avoir le bon droit et on ne conduit pas son moment
    Tout freine bien assez avec leurs discours sans originalité

    Sans le respect de l'opposant on s'établit le droit à sa parole
    Le meilleur bagout vient de chez moi c'est là que vous l'admirez
    Moi je l'affirme et vous le dit c'est moi qui porte l'auréole
    Je suis dans le glorieux chemin suivez-moi je vous y emmènerez

    Rien ne va plus dans ces échanges de nos grandes personnalités
    Forts de leur renommée ils nous imposent à tort leur suprême adage
    Enfermés dans leur tour d'ivoire ils y croient aussi, chères sommités
    Tout amène à se détourner vivement de leur prochain naufrage

    Et le monde part vers d'autres horizons funestes ou propices
    Dans cette quête du meilleur possible loin des dégâts oratoires
    Tel les enfants poursuivant leur idéal dans des jeux artifices
    Le peuple s'ennuie trop vite et quitte les beaux parleurs illusoires

     

     

     

     


  •  




    If I have to be a loser
    Never mind what’s in my heart
    When my life seems in danger
    I may rashly hurt
    I may even destroy
    The best rhythm I’ll intend
    To rule my odd ploy.
    Should I really give someone a hand
    If I’ve felt some seeings and fights
    I don’t need my feeling to be new
    I worship just as it all sights
    But if my doubts make me look too blue
    Don’t try !
    Don’t cry !
    I am as innocent
    As a boy child
    Knowing that you drive his tend
    While he needs to be wild.

     

     

     


  •  

     

    Stopping the thretting craze
    Stopping that begging assess
    Does it let the way down or not
    As some thing peculiar makes the lot ?
    Do I pray enough to get a rid dance ?
    Do I pray lightly to enjoy the silence ?
    Enough is that clutch to plead
    Enough is that word to seed
    Nothin' else can be lost when you're in the doom
    No one else could prevent you from reaching that room

     

     


  •  

     

     

    Je suis poésie, de moi chaque jour
    Parfois sort la tendresse et l’amour
    Souvent un peu de rage au cœur
    Dans ma recherche d’un poétique bonheur

    Si je suis là aujourd’hui à me mener parmi vous
    C’est pour m’exprimer et vous demander tel un fou
    De lire mes poèmes tendres ou durs ici offerts
    Un petit amusement de chat en son calme repaire
     
    Je ne suis moi que créature éphémère
    Telle une onde lourde ou légère
    Parfois grise ou arc-en-ciel
    Une Poésie Amère ou d’une Douceur Miel

    Si parmi vous je m’invite
    Rien ne me dira par la suite
    Si ma poésie vous touchera un peu
    Si à vos sens elle mettra le feu

    Je suis parfois soucieux
    D’avoir vos câlins doux ou généreux
    Pour ma poésie d’exaltation qui s’en vient céans
    Trouver un peu de la sympathie de votre élan

    Si vous voulez bien de moi
    Je passerai vous toucher quelques fois
    De ma patte de doux chat ou de sauvage tigre
    Je vous poserai là mes mots dès qu’ils vibrent

    Je suis poésie, de moi vous aurez
    Faits et réflexions de mes journées
    Un peu de rage dans mes attitudes
    Par une recherche hypothétique de béatitude

     

     

     

     

     


  •  

     

    Quel vendredi treize ai-je vécu ?
    Je ne m'en remets point encore de ce qu'il m'est advenu
    Tout a basculé dans l'horreur d'un jour néfaste de soucis
    M'en suis-je donc bien sorti ? 

    Tout avait commencé dans un calme apparent
    Le soleil m'apportait son rayon printanier dans tout l'appartement
    Par la fenêtre ouverte cela me chauffait déjà des heures
    Ah ! le doux éclat des jours de repos qui font mon bonheur

    Je grasse mâtine pour apprécier
    Tout de cette sérénité que je mérite
    Je m'estime le droit de me l'approprier
    Il me faut un peu rêver et espérer une bonne suite

    Mince n'as-tu donc pas quelque repassage a faire ?
    Des ménagères taches qui de jour en jour s'ajoutent
    Ne désespère point voilà une journée pour toi entière
    Enfin pour t'occuper au ménage coûte que coûte

    Boum ......le fer que tu viens de brancher
    A rendu l'âme il a fait sauter toute la maisonnée
    Les plombs sautent et ta tête explose
    Toute électricité vient de se couper en osmose

    Tu rebranches le compteur disjoncté
    Et tu dois aller acheter un nouvel appareil
    Changer ce fer trop dépassé qui ne fait plus merveille
    Ce lâche est a jeter puisqu'il ne veut plus fonctionner

    Là le drame se complète dans ce feuilleton
    Ce drame épisodique qui te bloque dans tes évolutions
    Tu chutes dans la poubelle en voulant ce maudit fer jeter
    Sur le sol avec le fer dans la figure tu es cassé, blessé

    Dans un malheur parfois heureusement du bonheur
    Un ami qui ne devait pas venir te voir à cette heure
    Puisque tu voulais tranquille faire ton ménage
    Se pointe quand même et te sauvera de la tragédie qui se dégage

    Glorifions les amis qui viennent sans être invités
    Parfois cela déplaît et met en rage de les avoir sur les bras
    Mais si tu as des ennuis les vrais amis ne se détourneront pas
    Ils seront présents même un vendredi 13 en venant se sacrifier

     

     

     

     


  •  





    Aller à l'aventure dans un paysage d'évasion
    Balader son esprit dans un décor bucolique
    Chercher le calme aux bois, aux prés de l'endroit
    Découvrir le désir entrer ses sentiments fous

    Élever son âme par des chemins de cailloux
    Faire son trajet au ciel bleu d'un été de joie
    Gens des villes, allez découvrir nos campagnes magiques
    Hameaux et forêts vous attendent en toute saison

    Imaginez-vous en promenade dans de fiers panoramas
    Jolies vues de chaque région de ce doux pays
    Kaléidoscope d'espaces verts et naturels
    Libérez votre cœur pour percevoir nos nobles terroirs

    Mouvement originel des foules parcourant le territoire
    Naviguant leurs humeurs dans la découverte spirituelle
    Offerte par des images contemplées par ici
    Peuple émerveillé de la magie dévoilée par là

    Que puis-je dire de plus sur le charme des flâneries
    Randonnées organisées pour de petits ou grands parcours
    Suivez votre cœur, gens des villes et baguenaudez nos domaines 
    Trésors de notre pays pour y musarder aussi souvent qu'il se peut

    Utopie et illusion d'un moment enfin heureux
    Vacances ou congés vers la douceur d'un monde sans haine
    Wikipédia réel d'une nature perçue à chaque pas alentour
    Xénophiles de tous pays unissez-vous et explorez vos lieux

    Yeux bien ouverts tu te dois d'observer et d'admirer l'univers
    Zéphyr te poussera d'un air frais dans tes pérégrinations
    Aventurier, promeneur, observateur de notre Terre
    Balade-toi dans l'immense contrée de ta nation

     

     

     


  •  

    L'amour est arrivé ce jour
    Fête de Saint Valentin pour les amours
    Pour tout ceux qui aimaient, aiment ou aimeront
    Nous fêterons depuis cette matinée l'éternelle passion

    Un grand silence résonne sur les amoureux
    Seuls ils se chérissent enfin heureux
    Loin de la tristesse quotidienne qui tourbillonne
    Ils honorent la félicité quand ils s'abandonnent

    Dieu Cupidon vole à travers l'espace et le temps
    De ses flèches il donne l'amour plus encore maintenant
    Tous les amoureux de ce jour de Saint Valentin
    Chantent leur union ardente depuis ce matin

     

     


  •  


    Chaleur en cet étrange hiver
    Douce période de Printemps
    Chaleur et fraiches matinées dorénavant
    Agréable température dans l'air

    Décembre, Janvier et Février sont très doux
    L'atmosphère donne dans le chaud climat
    Les mois d'hiver deviennent printaniers chez nous
    A présent on en perd ses repères quelques fois

    La neige a laissé la place à la pluie
    Le rigoureux hiver n'est plus qu'un leurre ici
    On ne craint que verglas et gelée du matin
    Pour vivre un peu de frais, de plénitude chaque lendemain

    Les régions montagneuses, elles connaissent la saison neigeuse
    Pas de différence pour ces contrées hivernales
    C'est dans le reste du pays où le temps s'emballe
    Pour nous donner ces folles fièvres chaleureuses

    Dans les douces campagnes et les joyeuses villes
    Les gens se demandent tous en cette journée
    Si le ciel va enfin rendre l'hiver et tout bouleverser
    Bientôt neigera-t-il ?

     

     


  •  

     
     
    Dans quel état suis-je donc à présent ?
    Je suis perdu entre l'atmosphère et la terre
    Je divague et m'aperçois d'un autre proche univers
    Où je prends forme, où tout me suit et prend forme différemment
     
    Je m'évade à foison pour quelques minutes
    Pour cet étrange rêve, cet état hallucinatoire divin
    Rien ne m'agresse, rien ne me bouleverse enfin
    Chacun y trouvant son réconfort et d'illusions faisant sa chute
     
    Dans quel état étais-je donc tout ce temps ?
    Je m'étais perdu entre un possible futur et naguère
    Ma réalité m'affole et me déroute du chemin où j'erre
    Réveillé, je survivrai enfin pour le moment