•  



     

    Dans le parcours terrestre de nos vies quotidiennes
    Les signes astrologiques et leurs maisons occupent la scène
    Les six premiers signes sont pour la personne qui se construit
    Le moi de chacun, son être face à autrui

    Avec le printemps commence le signe du Bélier
    Sa maison exprime la personnalité, la vitalité
    Ce qui est des valeurs, des biens matériels, spirituels
    Le signe du Taureau continue le chemin du ciel

    Communiquer, penser, réfléchir et étudier
    Les Gemeaux permettent d'aborder
    Le Cancer, petit crabe de début d'été
    Gère pour chacun racine, foyer et vie privée

    Le Lion, roi des animaux offre la création
    Amour, plaisirs, les enfants et le jeu règnent dans sa maison
    La Vierge propose avec son signe ce qui dans le quotidien
    Sert les obligations et les devoirs, le travail, l'utilité sociale de chacun

    Avec les six derniers signes, l'automne et l'hiver pointent leur nez
    Ce n'est plus face aux autres que les relations et les actions se créent
    Notre personnalité est avec les autres, en leur compagnie
    Il s'agit de vivre, d'avoir sa vie sociale et d'être avec autrui

    La Balance ouvre l'automne avec les unions, les associations
    Le mariage, les contrats et tout ce qui unit dans les relations
    Le Scorpion offre une transformation en bien ou en mauvais
    Évolution, perte, argent venant des autres, sexualité et ce qui est caché

    Tout ce qui est lié aux études, à la spiritualité, à l'étranger, au voyage
    Le signe du Sagittaire le propose dans sa maison d'apprentissage
    Le Capricorne passe l'hiver dans l'accomplissement social
    La vie publique, le destin potentiel qui se prépare en cette saison glaciale

    L’espérance, le soutien, les projets collectifs et amitiés
    Sont prioritaires avec le Verseau quand on se sent aimé, apprécié
    Le Zodiaque se termine avec les Poissons, signe du Moi intérieur
    Tout en nous, solitude, secret, crise et épreuves sera vécu avec les effets extérieurs

    Dans le parcours terrestre de ces astrologiques descriptions
    On retrouve ce que de chaque jour sont faites nos préoccupations
    Les signes voyagent avec nous, les autres et donnent des avis
    La prédiction du jour est là, offerte pour savoir ce qui nous va, ce qui vit

     

     

     

     

     


    16 commentaires
  •  




    J’aime une fois le soir tombé
    Regarder au ciel les étoiles s’illuminer
    La nuit permet d’admirer ces brillants joyaux
    Ces étincelantes et précieuses lumières
    En levant mes yeux elles apparaissent toujours si haut
    Placées au-dessus de moi là dans l’atmosphère

    J’aime une fois la nuit arrivée
    Imaginer des milliers de planètes 
    Tout un vaste univers tourne dans ma tête
    Des galaxies inconnues loin de ma terre
    Où je pourrai rencontrer d’autres êtres, voir leurs mystères
     Je ne dois pas être seul dans cette cosmique immensité

     

     

     

     


    8 commentaires
  •  





    J'avance et j'erre de mon pas léger
    Je marche loin du monde urbain
    Sur une route qui s'ouvre je me promène
    Chemin faisant
    Je goute aux saveurs de l'endroit
    Aucun souci en tête uniquement de la joie
    Un loisir qui se donne le temps
    Et ces longues minutes qui viennent
    De la beauté de la nature chanter le refrain
    Je garde en mon cœur ce moment à jamais

    J'avance et je parcours tant d'allées
    Je marche dans toutes les forets
    Sur une route que je prends je pars
    Chemin du hasard
    J'écoute les chants mélodieux
    Des oiseaux et observe les animaux des lieux
    Les arbres et les plantes que j'aperçois
    Me livrent les secrets de ces bois
    Beauté de la nature qui me laisse rêveur
    Je garde en mon cœur tout ce bonheur

    J'avance et je mémorise des merveilles
    Je marche vers toi, belle nature
    Sur la route je vais chercher ton plaisir
    Chemin de la vie, de la terre
    J'aime tes champêtres félicités
    Des villes j'oublie l'effet aux yeux, au nez et aux oreilles
    La végétation domine et perdure
    Du béton, du ciment rien ne peut pousser, grandir
    Des beautés de paysages il faut conserver l'univers
    Je garde en mon cœur des espaces la diversité



     

     

     


    13 commentaires
  •  

     

     


    Ce chemin n'est pas bon
    Je préfère partir en arrière
    J'en fais ma totale raison
    Je ne continuerai pas cette galère

    Ce chemin que j'ai pris
    N'a plus de route au bout
    C'est un précipice qui attend les fous
    Qui poursuivent et persistent ici

    Ce chemin n'est plus bon
    Je vais choisir d'aller
    En arrière, c'est un abandon
    Pour ma sécurité 

    Ce chemin est impossible devant moi
    J'envisage déjà l'autre solution
    Une voie de substitution
    Je retourne tout de suite sur mes pas
     

     

     

     

     

     


    29 commentaires
  •  

     

     

    Oublier l’ennui et se mettre loin de la tristesse
    S'éveiller avec le soleil au cœur et déjà se sentir de joie
    Comme l’âme n'est point en détresse
    Faire une marche, s’activer de bons pas
    Ni larmes, ni regrets la journée est si belle
    La terre et la nature appellent
    Ne plus voir ce qui fait mal, écarter les soucis
    Se plonger dans une douce flânerie

     

     

     

     

     


    14 commentaires
  •  

     





    Tout semble-t-il vraiment heureux dans ce monde ?
    Pour certains il ne fait pas bon s'amuser, se divertir
    S'abandonner à un quelconque plaisir ou désir
    Pour survivre et échapper à l'immonde

    Une place sur terre verra-t-elle la joie d'être sans gardes fous
    Pour te contrôler, t'obliger selon eux à faire, à dire ?
    Si tout ainsi se séquestre, vers un ailleurs peut-on réussir à fuir ?
    Quelque chose soudain s'attache à mon esprit penaud : Vers Où ?

     

     

     

     

     


    11 commentaires
  •  




    Avez-vous déjà affronté la grande et puissante administration ?
    Il faut ses sens assurément plus fort tenir devant la sainte institution
    Quelquefois j’ai l’âme froide face aux civilités imposées
    En rythmes abondants débordent mes pensées
    En esclave de la bonne société je joins le mouvement
    Pour me débarrasser de l’hypocrisie publique, un temps

    Tout semble s'imposer dans un confus murmure
    Nous poussant, confiants, au bout de l’aventure
    Avant d’enfermer l'esprit dans de diffus dossiers
    Un infime détail vous saisit et foudroie la raison agitée
    La terre s’ouvre et engloutit l’espoir d’une moindre conquête
    Une fois commencé, la roue tourne et tourne dans cette fête

    Sous le masque froid d’une intendance autoritaire
    De beaux rêves seront déçus, des illusions iront par terre
    Ma moquerie se manifeste et offre sa douce finesse
    Mieux lancer des galéjades dans ces officielles détresses
    Et sur ce vide immense qui nous tourbillonne le pays
    C'est d’une âme ironique que va des bureaux ma raillerie

     

     

     


    10 commentaires
  •  




    En manque d'amour
    Je rêve d'un pays de fantaisie
    Un paradis où je glisserai chaque jour
    Quelques bonheurs en moi et je prie

    Qui trouver pour m'accompagner ?
    Qui viendra remplir ce grand vide ?
    Où retrouver ce qui me rend solide ?
    Aujourd'hui où puis je me réparer ?

    En manque de conscience
    Je perds ma résistance
    Dans le lot de ma solitude folle
    Je pars et je somnole

    En manque de vivre
    Je rêve de me sentir tranquille
    Oubliant ce que mes pleurs délivrent
    Je me fais un songe et je m'exile

    Qui pourra être avec moi dans ce combat ?
    Qui me sortira de cette mélancolique tristesse ?
    Quand traverser l'arc-en-ciel et y cacher ma détresse ?
    Quand se délivrer l'âme de tous ces tracas ?

    En manque de besoin
    Je rêve d'un coup de main
    Dans ce quotidien qui s'ouvre
    Je cherche et je découvre

    En manque de solution
    J'arrive à franchir mes soucis
    Dans une sainte élévation
    Je savoure et je revis

    Qui pourra former mon parcours ?
    Qui me sortira de ma prison ?
    Comment envisager ma libération ?
    Que faire pour obtenir un secours ?

    En manque d'exister
    Je pars en douce vers une belle cité
    Je recherche une planète de joie
    Je m'éclate et je me noie

     

     

     

     


    7 commentaires