•  

     





    Nostalgie des souvenirs, un moment ils naissent
    Il suffit de peu pour garder leur esprit en mémoire
    De ces instants évoqués seuls des reflets paraissent
    En nos âmes folles le doux éveil des sens offre l’espoir

    Nostalgie des souvenirs, un moment ils meurent
    Il suffit que la réalité vienne nous réveiller
    Pour qu'à la vie s'oublient déjà ces temps terminés
    De nos âmes folles ne se gardent plus les libres cœurs

    Nostalgie des souvenirs, un moment ils vont s'endormir
    Loin des ambiances de grâce et de réminiscences
    Laissant l'humain reprendre contact à sa conscience
    En nos âmes folles qui rêvaient s'oublie le pays aux désirs

    Nostalgie des souvenirs, un moment ils se raniment
    Un flot de multiples songes les revivifie d'une magie sublime
    Tel Alice nous partons le cœur vaillant au pays des merveilles
    De nos âmes folles l'enfance et les plaisirs restent et s'emerveillent

     

     

     

     

     


  •  

     

     

     



    C'est le Premier de l'An
    Je vous souhaite une Bonne Année 2020
    Que la santé, le bonheur et la joie soient présents
    Pour vous rendre heureux toute l'année qui vient

    Que nos vœux en ces temps de fête
    Le plus possible puissent se réaliser
    Que l'on vive demain mieux qu'hier ne fut assuré
    An neuf apporte nous l'espoir, la chance en nos têtes

     

     

     

     

     

     


  •  

     

     

     

    Préparez-vous dès demain
    C'est l'an neuf qui va paraitre
    Ce soir 31 décembre, l'an 2019 va disparaitre
    A La Saint Sylvestre, minuit, tout commencer avec entrain

    Pour ce premier janvier, je programme un document
    En une petite poésie je vous passerai
    Des vœux et souhaits
    Ce sera poétiquement fait pour le moment

    Mon retour seulement ce samedi
    Et je prendrai tout le temps en commentaire
    Pour vous présenter mes vœux salutaires
    Et vous offrir pour 2020 d'être mes heureux amis

     

     

     

     

     


  •  


     

     

     

    C'est la période des fêtes qui s'avance
    Dans le monde entier et en France
    Réunions, cadeaux, repas, chants, joies et rires
    Pour un instant de grâce et plein de souvenirs
    Voici venu le temps de la Nativité
    La naissance de Jésus est célébrée

     


    C’est mon moment poétique de souhaiter
    A tous les amis un Joyeux Noel
    Une pensée aux plus nécessiteux
    Que les bonnes volontés soient avec eux
    Une prière que j'envoie aux esprits dans le ciel
    Une espérance d'un meilleur lendemain à se partager

     

     

     

     



  •  

     

     

    Dans l'espace, je vais naviguer et m'enivrer
    Dans le cosmos, je fuis vers un autre bonheur
    De cette planète terre je ne garde que des souvenirs
    Ma terre je te quitte avec des êtres d'une autre galaxie

    Une rencontre extraordinaire de ces êtres venus observer
    Nos façons de vivre pour seulement quelques heures
    Je pars vers ce que me promet cet autre monde de désirs
    Dans l'atmosphère, je m'envoie en l'air avec des milliers d'amis

    Dans cet espace je suis proche de planètes cordiales
    Dans ce cosmos, j'aperçois des beautés sidérales
    Je voyage et j'apprends de nouveaux langages

    Je suis tel un roi dans ces univers cosmiques
    Enfin ma vie devient intéressante et unique
    Je sombre dans l'euphorie et j'en veux davantage


     

     

     

     

     


  •  

     

     

    Il m'a fallu du temps mon amour
    Pour comprendre ce qui m'arrivait
    Il m'a fallu autant de jours
    De mois que cette année écoulée

    Il m'a fallu m'isoler et oublier
    Que tu m'as si souvent trompé
    Il m'a fallu me séparer de mes amis
    Ceux qui t'avaient suivi

    Sur le chemin du défendu
    Tu t'es si souvent soumise
    Avec ce charme dont tu avais la maitrise
    Tu as dompté les cœurs les plus obtus

    Tu m'as été infidèle alors pars
    Je ne peux plus aimer une mauvaise graine
    Je ne peux plus avoir que de la haine
    Ton cœur s'en foutait de mon désespoir

    Adieu jolie peste
    Adieu car tranquille enfin je reste
    Si tu as su m'empoisonner du venin
    De ton amour, rien ne me restera demain

     

     

     

     

     

     




  •  

     

    Dans cette situation
    Je suis encore ahuri
    Pour me sortir d'ici
    Je n'ai aucune solution

    Je marche, j'erre, je tourbillonne
    Je vais de-ci de-là
    Je ne me suis pas encore bien remis du panorama
    Faire les cent pas n'est pas une idée si bonne

    En arrivant j'ai été pourtant bien surpris
    J'ai regardé du beau, j'ai observé du moche
    Et je n'ai rien à me mettre dans ce paradis
    Même pas me mettre les mains dans les poches

    Mais quelle galère
    D'esprit je suis plutôt ouvert
    Pourtant je suis toujours hébété
    Au camp naturiste, je ne suis habillé que de ma nudité

     

     

     

     

     


  •  
     



     
    Les fleurs que j'ai cueillies
    Pour toi, ma jolie
    Se sont fanées

    Les fleurs que je t'ai offertes
    Sont désormais inertes
    Là sur le buffet

     Les fleurs je les ai déposées dans un vase magnifique
    Qu'elles puissent nous offrir un bonheur unique
    Mais cela n'a pas marché

    Les fleurs que j'ai coupées pour toi
    Elles se sont abimées à cause de moi
    Il me faut ne plus rien gâcher

    Les fleurs que je n'aurais pas dû prendre
    Ne sont plus le symbole de mon amour tendre
    Elles meurent avec ma passion

    Les fleurs qui resplendissaient au jardin
    Sont désormais des bouts de rien
    Je reste seul avec ce bouquet fané sans illusion


    Les fleurs que j'ai empêchées de s'épanouir
    Pour un pâle désir il m'a fallu les détruire
    Mon amour avec les fleurs s'en va mourir

    Les fleurs au jardin, je n'en ferai plus la cueillette
    Je laisserai la nature telle qu'elle fût faite
    A l'avenir, j'admirerai le jardin sans le flétrir  


     

     

     

     


  •  


     

     

    Et la France va mal
    Le pays se sent mal aimé, pauvre et délaissé

    A-t-on le droit de porter un gilet
    Pour mieux s'exprimer ?
    A-t-on le droit de hisser ses couleurs
    Pour trouver son bonheur ?

    A-t-on le droit de manifester
    Sans être cassé ?
    A-t-on le droit de demander
    De ne plus vivre en pauvreté ?

    A-t-on le droit de crier son désarroi ?
    Quand certains vivent comme des Rois
    A-t-on le droit de vouloir un peu plus ?
    Quand certains licencient en faisant du bonus

    A-t-on le droit de vouloir
    Ce minimum pour un espoir ?
    A-t-on le droit de survivre
    Avec ce que l'on nous délivre ?

    A-t-on le droit de se bâtir
    Le meilleur pour notre avenir ?
    A-t-on le droit de révolte
    Quand d'autres profitent, récoltent ?

    A-t-on le droit d'appeler et hurler
    Dans la rue pour montrer sa volonté ?
    A-t-on le droit de se répandre en cris
    D'exprimer cette colère de nos vies ?

    A-t-on le droit de faire ces agitations
    Pour montrer sa détermination ?
    A-t-on le droit de chercher l'égalité
    D'avoir enfin la belle vie rêvée ?

    C'est la France qui grogne et se signale
    Le gouvernement si haut placé ne saisit rien à la basse huée