•  

     




    Un grand être extraordinaire vient à Marseille
    Pour résoudre tous les problèmes il n'a pas son pareil
    D'un claquement de ses doigts magiques
    Il va tout démêler de ce qui se complique

    Un grand politique vient faire sa campagne présidentielle
    Un grand manipulateur vient vous promettre le ciel
    Tout est possible, garanti pour gagner son joli paradis
    Être élu il ne pense qu'a cela, oubliant vos vrais soucis

    Rien de tout ses dires, de ses promesses grandioses
    N'ont été au peuple de France apportés pour le contenter
    Ses shadocks gouvernants en paroles aussi n'ont rien comblé
    Tout a été fait si mal, de travers et à l'envers par ces supposés virtuoses

    A guichet fermé se joue un mauvais théâtre de guignol
    Les marionnettes sont sourdes, ce ne sont que des figures
    Elles ne peuvent écouter de la foule les bruits et les murmures
    Elles n'entendent pas l'humeur irritable de l'audience qui s'affole

    Il reste une solution pour quitter ce cirque avec la joie
    Au cœur même si le spectacle a été si décevant
    Lors du changement de propriétaire et son équipe à la noix
    Il faudra choisir pour le trône un autre prétendant

    Si de cet univers artistique la déception en est la cadence
    La population mécontente des représentations offertes
    Peut décider du rôle de l'artiste qui succédera aux séances
    Un autre bateleur viendra toujours après le mauvais interprète

     

     

     

     

     


    11 commentaires






  • Faut-il que je me réjouisse du fait
    Que la plupart des gens vivent à part leur rôle, isolé dans un autre jeu
    Chacun passe devant chacun et ne vit seul qu’avec ses soucis
    N’importe quoi fait le mal avec rien

    Ma volonté c’est de dire les douleurs du quotidien
    Cette vérité avouée qui fera que chaque cafard sera écrit
    Mes souhaits ne seraient-ils que bêtises à vos yeux ?
    Je délivre la vie en poésie telle que j’en ressens l’effet

    En espérant que chacun sera assez brave
    Pour se rendre de multiples pensées en un jardin secret
    Que seul le ciel ose se saisir et concevoir
    Ce domaine où enfin l’être humain pourrait construire

    Je crois toujours à cette place où s’épanouir
    Cet endroit caché dans notre cœur plein d’espoir
    Où rien ne sera plus envahi d’illusions, de faussetés
    Aucune action détournée qui rende tout sale, tout grave

    Nous sommes des dieux libres créateurs qui avancent
    Sur cette douce et délicate planète
    N’arrivant pas à vivre ensemble en harmonie
    Voulant régner sur tout ce qui fait son univers

    Bien trop courte est notre vie sur cette terre
    Ne devons-nous pas essayer d’exister ensemble ici ?
    Laissez les gens se faire doucement à leur façon pour rejoindre la fête
    Humains, ne faites pas disparaître toutes les différences.








    9 commentaires
  •  





    Pars et va découvrir l'ailleurs, ô toi qui fus toute mon existence
    Va visiter et parcourir d'autres lieux, toi qui fus mon innocence
    Et tombe des nues en suivant toujours le cours de la vie
    Explore intensément toutes ses belles harmonies

    Pars et va découvrir l'ailleurs, ô toi qui fus tout de mon paradis
    Va visiter et parcourir d'autres lieux, toi qui fus mon unique amie
    Telle une aride pluie qui lave tout a son arrivée
    Un rayon de soleil qui illumine et souffle sa chaleur à mes cotés

    Pars et va découvrir l'ailleurs, ô toi qui fus tout de mon âme
    Va visiter et parcourir d'autres lieux, toi qui fus ma douce flamme
    Brûle en d'autres endroits, si au loin tu quittes mon corps
    Donne moi le meilleur de toi une heure encore

    Pars et va découvrir l'ailleurs, ô toi qui fus toujours à moi
    Va visiter et parcourir d'autres lieux, toi qui fus ma voie
    Et repense a tous les bienfaits offerts à ma petite tragi-comédie
    Souviens-toi des belles années, des belles harmonies

     

     

     

     


    6 commentaires
  •  

     




    Sous mon toit, j'aspire au bonheur de ma maison
    Comme ce temps inégal est caniculaire
    Pour moi le charme estival s'est trop bien emballé
    Si les chaleurs se prolongeront de plus en plus en été
    De ma maison, la douceur et le frais m'apportent le bon air
    Moment à l’intérieur de ma demeure pour vivre à raison

     

     

     

     


    17 commentaires
  •  




    Soleil, charmant rayon, doux reflet d'une chaleur agréable
    Viens-tu dans ma vie terne porter une lumière à mon âme ?
    Rien n'est plus exquis que de m'en souvenir
    Par les chemins de l'existence où va l’avenir
    La source bienveillante que tu donnes et enflammes
    Ouvre l'horizon de doux espoirs adorables
    Soleil, charmant rayon, doux reflet d’une paisible caresse
    Viens-tu dans ma vie terne offrir ton apaisante tendresse ?

     Soleil, charmant rayon, doux reflet d'une chaleur de saison
    Viens-tu dans ces vies offrir quelque temps ton ardeur ?
    Repos et sieste sont de rigueur en tes chaudes heures
    Parfait après midi de sommeil pour rester à la maison
    Soleil, charmant rayon, doux reflet de nos existences brulantes
    Viens-tu alléger le temps en tes rayonnements divins ? 
    Soleil, charmant rayon, doux reflet en nos âmes incandescentes
    Viens-tu endormir nos pensées vers du beau, du joli et du bien ?

     

     

     

     


    10 commentaires
  •  

     

     

     

    Là installé, absorbant une paix bienvenue et salutaire
    Je sens les énergies qui ondulent et basculent sur ce coin de ma terre
    De longues et suaves ondes des cieux
    Me parviennent et m’endorment en ce paradis silencieux

    Quelle tranquillité balbutie dans ma cour
    Quelle volupté s’élève dans mon jardin en ce jour
    Une harmonie étrange au rythme long
    Que le décor sublime d’ambiances, d’émois et de sons

     

     

     

     


    7 commentaires
  •  

     

     

     

    Chaud, chaud, chaud sur nos parcs et jardins
    Nos rues, nos vies dont le soleil puissant enflamme déjà
    Sous ses forts rayons l’air du temps qui passe par ci par là
    Des heures de canicule soudain sont arrivées au matin

    Toute la France souffre d'une trop grande chaleur
    Le climat infernal de plus en plus chauffe nos esprits bonheurs
    Dans le tourbillon des brulants moments qui nous dépassent
    Il faut tenir au frais, si on y arrive à l'ombre se trouver une place

     

     

     


    15 commentaires
  •  

     

    Pause Vacances

     

     



    Quelques vacances je prends
    Mon blog en silence, en pause sera
    En aout, mes amis je reviendrai, voila
    Ce sera après le vingt, je le dis maintenant

    Vos articles, je ne commenterai
    Vos blogs je laisse donc aller
    Pardonnez ce manque de ma part
    Ce temps ou je ne serai pas a la barre

    Mon blog en sommeil j'en ai besoin
    Mon séjour repos qui commence ce matin
    Loin de ce monde virtuel que je côtoie
    Loin de mes écrits pleins de foi

     

     

     

     

     

     


    28 commentaires
  •  

     



    Dans ma vie abattue il me faut porter mon âme
    Mon cœur endurci se demande encore
    Pourquoi nos destins n'ont que de fâcheux maîtres
    Dans nos sens de vie quoi y comprendre
    Je m'éveille et je marche vers un brouillard
    Sur les pas que je fais rien ne me rassure

    Je dois m’échapper de ce confus murmure
    Dans la nature qui m'accueille je pars au hasard
    Je vais, je viens et je me renforce des lieux tendres
    Je cède aux joies de ma bohème champêtre
    Si ma vie humaine s’écroule, mon esprit lui s'en sort
    Par un autre monde d'illusions sans drame

     

     

     


    10 commentaires