•  

     

     

    Ironie du sort
    Des heures défilent
    Ma vie passe
    La nuit quand tout dort
    Certains s'amusent-ils
    Dans ce monde de glace ?

    Ironie de la vie
    Qui parcourt toujours
    Sa course droit devant
    Tout le monde sait où cela finit
    Pas de possible retour
    On doit avancer, un pas en avant

    Ironie de mon destin
    Tellement peu à savourer encore
    Si l'heure ne vient à résonner
    De moi restera t il un lendemain ?
    L'oubli achèvera de meurtrir mon corps
    Et ce futur rêvé que je n'aurai jamais

     

     

     


  •  





    Tout semble-t-il vraiment heureux dans ce monde ?
    Pour certains il ne fait pas bon s'amuser, se divertir
    S'abandonner à un quelconque plaisir ou désir
    Pour survivre et échapper à l'immonde

    Une place sur terre verra-t-elle la joie d'être sans gardes fous
    Pour te contrôler, t'obliger selon eux à faire, à dire ?
    Si tout ainsi se séquestre, vers un ailleurs peut-on réussir à fuir ?
    Quelque chose soudain s'attache à mon esprit penaud : Vers Où

     

     

     


  •  

     



    Je suis amoureux d'une dame esprit
    Frappeur de beauté et vagabonde comme le vent
    Qui souffle dans ses lambeaux invisibles de peau

    Je suis amoureux d'une revenante amie
    Qui n'est que d'ombre et néant
    Mais elle ne peut me toucher quand je rêve d'un geste haut

    Elle me parle et m'énonce tant, douce et tendre être
    Mais c'est le toucher de ses mains
    Sur mon corps nu qu'il me faudrait

    Je suis amoureux d'un spectre si effrayant
    Qu'elle vole à travers murs et portes
    Mais ne peut cependant pénétrer en ma chair

    Je suis amoureux d'un fantôme, d'un esprit je suis l'amant
    Gentille et belle uniquement avec moi et que m'importe
    Qu'elle soit là de ses longues nuits de calvaire

    Là où elle ne peut qu'apparaître et disparaître
    Dialoguer dans la nuit et s'éteindre au matin
    Me laissant las après une nuit où je m'activais

    Seule sur le lit l'amante spectrale m'a regardé
    Elle m'a admiré, m'a vu me donner si solitaire
    Car elle ne peut jamais son amour m'offrir

    Sombre et réelle illusion de notre amour fait
    Elle part à l'aube levée, je pleure ma triste affaire
    Je voudrais tant mourir pour la rejoindre et je soupire

     

    Je suis amoureux d'une troublante Lady
    Admirable beauté froide, elle me suit tout son temps
    Elle reste là toute la vie lente qui s'écoule de moi

    Je suis amoureux d'une étrange amie
    Qui n'est qu'âme tourmentée, je la désire tant
    On ne peut se toucher si nos envies veulent l'émoi

     

     

     


  •  

     

     

    Hybride d'amour
    Suis-je encore humain ?
    Hybride de jour
    Suis-je encore de toi sain ?

    Hybride de l'avenir
    Idole à aimer je te crains
    Hybride est-il l'heure de m'occire ?
    De me mourir en ton sein

    Hybride des nuits
    Sais-tu emmener ?
    Hybride de cette nuit
    Extasier tes adeptes à volonté

    Hybride de ces années
    Veux-tu m'envahir ?
    Hybride de cette journée
    Arriverai-je enfin à m'engloutir ?

    Hybride enfin prés de moi
    Ma vie n'appartient qu'à toi
    Hybride d'émoi
    Acceptes-tu de donner le "ça" ?

    Hybride de l'envie
    Apportes ce don de tes secrets
    Hybride des nuits
    Qui fera tout d'amour chacun se combler

    Hybride solitaire
    Tu partiras dès l'aube apparue
    Hybride si loin de ma terre
    Je meurs d'amour sans ta venue

     

     

     


  •  



    Aime moi
    Observe moi
    Imagine toi sur moi
    Caresse moi
    Touche moi
    Allonge toi sur moi

    Cherche moi
    Attrape moi
    Amuse toi avec moi
    Découvre moi
    Ausculte moi
    Lâche toi avec moi

    Mange moi
    Bois moi
    Nourris toi de moi
    Invite moi
    Visite moi
    Occupe toi de moi

    Excite moi
    Anime moi
    Envisage toi en moi
    Accueille moi
    Parcours moi
    Balade toi en moi

    Initie moi
    Satisfais moi
    Réalise toi par moi
    Analyse moi
    Étudie moi
    Guide toi par moi

    Courtise moi
    Étonne moi
    Soumets toi à moi
    Effleure moi
     Captive moi
    Offre toi à moi

    Débauche moi
     Dévergonde moi
    Damne toi pour moi
    Supplie moi
     Torture moi
    Offense toi pour moi

    Inspire moi
    Devine moi
    Engage toi avec moi
    Ordonne moi
    Obéis moi
    Libère toi avec moi

    Retiens moi
    Oublie moi
    Sépare toi de moi
    De toi a moi
    De moi a toi, dis moi
    Que d'émois tu as de moi !!!!!!!!!!

     

     

     


  •  

     

    De la salle de bain où l'amour commencera
    Je t'appelle en remuant mon doigt
    Viens avec moi j'ai envie de toi
    Dans une douche bonne et calmante à tes bras

    Assis devant le miroir
    Je t'attends pour que tu puisses m'émouvoir
    Je te donne là soudain ce coquin rendez vous
    Mon corps se présente déjà au garde à vous

    L'eau coule lentement sur nos corps
    Tu me laves comme je te lave
    Ensemble nous découvrons là encore
    Nos peaux caressantes si douces et suaves

    Maintenant je vais la étendu sur le lit
    J'attends tout de cette nuit
    J'invoque ta délicate tendresse
    Je veux retrouver encore ma jeunesse

    Je veux ta frénésie, de ta vigueur
    Un peu de cette fantaisie que tu me donnes
    Quand tu retrouves enfin mon trésor caché et l'actionne
    Ça me bouleverse au profond de mon cœur

    Je regarde ton corps qui pour moi ondule
    Ouvres-toi à moi et ouvre aussi grands tes yeux
    On joue chaque moment de nos heures les amoureux
    Ne t'embarrasses pas de quelques scrupules

    Ma lance te fait frémir
    Laisse moi de mes tours te couvrir
    Me sens-tu ainsi donc tant exquis
    Que tout mon corps de toi jouit ?

     

     

     

     


  •  

     


    Ce minou est un malin félin
    Il aime jouer de nos attentes
    Ses amusements sont joie et bonheur
    Il prend plaisir à vivre son scenario
    Ce matou est un téméraire, jeune coquin
    Il écoute nos paroles et s’en invente
    De la maison il est l’âme sœur
    C’est notre amour de chat-mots

     

     

     

     






  • Il te faudra bien de l'audace
    Chère amie pour trouver en ce lieu
    Ce qui se cache au plus profond de moi
    Et que, par un aspect si froid, je dissimule toujours

    Si tu ouvres mon cœur, enfin sous ma carapace
    Tant de ces douceurs il y aura, c'est là mon plus bel enjeu
    D’effets enchanteurs je te donnerai l'émoi
    Tu t'empoisonneras peu à peu de moi chaque jour

    Il te faudra bien suivre le jeu
    Chère amie pour troubler l’être solitaire
    Qui attend de se révéler ton bel amant
    Et que, par le plaisir brûlant, tu enflammeras

    J'enfouirai en toi un venin délicieux
    Qui te fera m'aimer aujourd’hui encore mieux qu'hier
    Tu devineras dans mes attraits séduisants
    Que ta substance à mes désirs fondera

    Il te faudra m’enjôler mieux encore
    Chère amie pour espérer enfin me détacher
    De ce qui me donne la vision d’un certain amour
    Et que, par ma froide apparence je garde en moi

    Etre de magie qui n'est pourtant point Dieu en mon corps
    Je t'apporterai passion et vie dans nos chairs entremêlées
    J’arriverai à apprivoiser nos désirs et enfin réaliser l’amour
    Tel le héros d’une légende racontée d’autrefois

     

     

     


  •  


    Je ne sais pas ce qu'il y a
    Mais je sens que mon monde s'en va
    Il y a toujours un déclic
    Qui m'apporte tant de claques
    Il y a toujours une clique
    Pour m'en porter dans le sac

    Il y a des jours où l'on ferait
    Mieux d'aller à la pêche
    Ou en balade dans la nature
    Il y a des jours où mon humeur briserait
    Le miroir des alouettes quand on m'ébrèche
    Envie de me coucher si j'exècre encore ces blessures