• S'Aimer

     

     



    Est-ce qu'on peut s'aimer
    Sans se toucher
    Est-ce qu'on peut s'aimer
    Sans dessus se respirer
    Est-ce qu'on peut s'aimer
    Sans ce virus se donner

    Je veux te faire l'amour mon aimée
    Sans ces contraintes médicales
    Je veux te montrer mon appétit enflammé
    Qui ne va pas du tout avec ces indications antivirales

    Est-ce qu'on peut s'aimer
    Sans s'infecter
    Est-ce qu'on peut s'aimer
    Sans se contaminer
    Est-ce qu'on peut s'aimer
    Sans ce virus s'inoculer

    Je veux te faire l'amour en ces temps cruels
    Sans les soucis que nous ressentons
    Je veux qu'entre nous tout soit immortel
    Sans tous les maux et les fâcheuses pressions

    Est-ce qu'on peut s'aimer
    Sans y penser
    Est-ce qu'on peut s'aimer
    Sans se rappeler
    Est-ce qu'on peut s'aimer
    Sans que ce virus nous abatte à jamais

    Je veux l'amour entre nous pour toujours
    Sentir les bonnes vibrations de nos deux corps réunis
    Je veux la passion de nos cœurs chaque jour
    Être enfin d'amour les vainqueurs garantis

    Je te demande de s'aimer
    De se toucher
    Je te demande de s'aimer
    Et de bien respirer
    Je te demande de s'aimer
    Que ce virus se fasse oublier

     

     

     

     

     

    « Je Tourne En RondDiane »

  • Commentaires

    12
    Maryline
    Mercredi 3 Juin à 11:04

    Pas facile de s'aimer derrière nos masques, sans nos calins, sans nos bisous, sans nos accolades ... 

    perso je le vis mal !  j'ai l'impression de n'être pas polie  .... Et les calins avec mes proches me manque !  j'aimerai serrer ma maman dans mes bras, mais voila je ne peux .... peur de lui transmettre un mal sans retour ! 

    Mais l'amour et l'amitié seront là quand même, d'une autre façon certes qu'il va falloir apprendre à vivre, à négocier, mais ce ne sera pas facile et cette joie de l'insouciance ,j'espère reviendra un jour ... 

    en tous les cas je te fais des bisous de loin, mais ils sont sincères .... 

    Maryline 

    11
    Dimanche 31 Mai à 09:28

    Bonjour Ami poète

    Je rejoindrais assez Chrysaline...

    Je comprends tes interrogations mais nous sommes quand même assez loin des effets du VIH.

    Distanciations sociales, gestes barrières... mais comment l'amour peut-il se vivre sans le charnel. Et il est peut être un moment où il nous faudra nous poser la bonne question : à force peur, ne veut-on pas briser le lien humain ?

    Et puisque par la magie du Net et la protection de l'écran ça reste encore possible :

    Bisous mon cher Phil !

    10
    Toupinette
    Samedi 30 Mai à 13:18

    Bonjour mon fidèle Astérix,

    Je rejoins le com de Claude, Les décisions qui sont prises n'ont aucune logique, elles ne respirent que l'incompétence...

    Tes mots reflètent bien le malaise des personnes aujourd'hui: le couple, mais aussi les grands-parents et leurs petits, les personnes âgées qui n'ont plus eu de droit de visite comme si elles étaient en prison, ... pour tous psychologiquement c'est le pire que l'on puisse leur infliger.

    Qui ne vit pas de stress dans ces moments-là? Tous ceux qui nous l'ont imposé, l'ont-ils vraiment respecté ?

    On va profiter de ce beau soleil pour aller dans la nature loin des foules qui vont se presser sur les bords de mer. On la regardera en photo encore quelques jours.

    Bises de nous 2

    9
    Vendredi 29 Mai à 17:30

    Et oui même parfois en couple on se sent seule ..... Bon et long w-k pour vous aussi sous un grand et beau soleil, dommage qu'une petite pointe de vent vienne rafraichir l'air. Un nouveau mois se profile à l'horizon, espérons qu'il sera meilleur que les précédents.

    8
    Vendredi 29 Mai à 17:27

    Bonsoir. ici Philippe tongue

    Peut-être ... ou pas (réponde de champenoise). Ne dit-on pas que l'absence est à l'amour ce que le vent est au feu : Il attise le grand et éteint le petit ! 

    Sauf que dans l'absence, on idéalise l'amour qui est au loin, on le rêve en attendant, mais lorsqu'il est présent, à portée de mains (si je peux dire !) il doit être très difficile de ne pas se toucher !

    Ce qui est sûr, c'est que ce virus ferait bien d'aller se faire voir dans un autre monde !
    Bon  et long week-end  "vert" puisque, si je ne me trompe pas, nous avons changé de couleur.
    Léone

    7
    Vendredi 29 Mai à 12:11

    Bonjour, merci de tes visites et de tes coms qui me font plaisir.  Cette catastrophe sanitaire doit aider à retrouver l'Amour avec un grand "A'; comme dans nos plus belles années "Peace and Love" les époques hippies ou tout le monde était beau et il n'y avait que l'amour de tout (charnel, de la nature, de la musique, de la vie) qui nous animait. Des moments inoubliables que je regrette de plus en plus. Une époque que mes enfants et petits enfants semblent admirer, sans l'avoir apprécié.  Quand à nos dirigeants, ils sont à éliminer tout comme le Covid-19.

    Bonne journée. 

    6
    Vendredi 29 Mai à 11:16

    la situation actuelle est particulière. L'amour est une chose la relation charnelle en est une autre et pourtant totalement indissociables l'une de l'autre. Pas très glamour de penser faire un test .... et pourtant n'est-ce pas la même chose pour le VIH ?... protection, prise de sang etc. Bien sûr les romantiques diront aaaah l'amour platonique ?! (sourire). Un grand chamboulement personnel et social que l'arrivée de ce fléau . Je me dis que chaque époque à le sien. Je me dis aussi que nous allons sans aucun doute connaître d'autres pernicieuses épidémies voire pandémies, qu'il y a bien longtemps déjà que la terre et les hommes et femmes ont pris un chemin dangereux. Alors aimons-nous vivants oui !! Avec discernement !! aussi et pourtant je suis une passionnée invétérée. Merci de ce texte Philippe .
    Belle après-midi, la mine réjouie
    Regarde aussi le temps qui s'envuit
    et vis !

    5
    Vendredi 29 Mai à 11:03

    est tu en couple ?

    pour les fête suis seule donc tranquille 

    bisous 

    4
    Vendredi 29 Mai à 09:58

    Bonjour cher Philippe,

    Il est beau ton poème.S'aimer sans avoir de contact ce n'est pas envisageable, il y a assez de distance avec les gens !

    Demain je vais en ville avec ma mère ; dimanche Fernand et moi on ira faire un tour aux bords de Loire, et aussi dans le parc et les jardins de Nevers qui sont rouverts, ça va faire du bien ! Toujours avec les masques c'est plus sûr, et la distance avec les gens. 

    Pour info, dans mon blog j'ai réuni deux rubriques en une (Musique & belles voix) et j'ai rajouté une rubrique sur Lacrimosa mon groupe préféré (trois articles postés en 2019).   

    Passes un bon vendredi et un agréable week-end ami poète, à lundi

    Gros bisous

    Florence

    3
    Vendredi 29 Mai à 09:12

    bonjour

    Un joli mélange de désirs d'amour d'envies de questions mais si c'est pour une jolie inconnue alors réfléchi si c'est pour ta femme fonce  happy

    je te souhaite un merveilleux weekend  bisous

     

    2
    Vendredi 29 Mai à 07:36

    Ou comment faire croire à deux personnes saines qu'elles peuvent se transmettre un virus qu'elles n'ont pas, ça frôle la démence collective, les couple copulent durant la nuit et devront être séparé d'un moins un mètre pour manger au restaurant ou pour s'allonger sur la plage, toutes ces décisions respirent l'amateurisme et l'incompétence 

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :