• Symphonie D'Automne

     

     

     

     


    Je voudrais entendre cette symphonie d'automne
    Que j'ai écoutée un soir de septembre, il y a de longues années
    Quand mon enfance était à la fois fabuleuse et monotone
    Quand petit j'avais l'insouciance des enfants en leur monde de fées

    Je voudrais retrouver cette ambiance de la saison
    Qu'un soir de septembre m'a offert dans le salon
    Quand mon enfance donnait à la tendre et joyeuse musique
    Le rêve et la fantaisie d'un gosse en plein ouvrage symphonique



     

     

     

    « L'EnigmeLa Bête Est Là »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    18
    Toupinette
    Dimanche 25 Octobre à 21:13

    Bonsoir Astérix,

    après avoir lu les 2 articles suivants qui m'ont fait penser à quelqu'un.... je me suis arrêtée sur cette belle image en mots. Après-midi malgré un ciel un peu trop nuageux mais sans pluie, nous avons profité des couleurs automnales qui , enfin, couvrent nos collines. il manquait un petit rayon de soleil.... mais c'était très beau aussi beau que ton poème.

    Bise et bonne semaine

    17
    Dimanche 25 Octobre à 12:22

    "Quand mon enfance était fabuleuse et monotone"... cela me parle ... et me fait penser à cette chanson :  

     https://www.youtube.com/watch?v=fk4d1tAMCRY

     

    Bon dimanche à toi !

     Bon dimanche à toi ! Bon dimanche à  toi !

    16
    Mardi 20 Octobre à 17:41

    Bonsoir  Phil , merci pour tes gentilles précisions pour tes balades , bien sûr masque oblige dans certains coins , mais j'espére que ça va se tasser assez vite ...Pour ma part je n'en met que chez un commerçant , ma fille vient me voir et n'en met pas , pourtant elle a un boulot qui devrait lui filer les jetons mais pas plus que ça ...Elle est assez au courant de la façon dont on nous conditionne , alors pas de lézard moi ça va ça ne m'éffrait pas plus que la moyenne , je fais gaffe c'est tout  , je respecte les autres ...Oui pour les balades moi c'est avec ma petite chienne on fait le tour des pâtés de maison des environs et on rentre au bercail tranquilles ....Pour ma bagnole je ne m'en sers plus , j'ai fais trop de routes et a présent je me fais conduire ou j'ai besoin , pas trop de contraintes de ce côté la non plus ...Un temps humide a souhait pour cette fin octobre et j'ai surtout voulu relire ta jolie symphonie d'automne , ça fait du bien le beau et le tendre en cette période d'abrutissement complet de la part de ceux d'en haut qui nous prennent carrement pour des demeurés ...C'est simple je ne met plus d'infos , je me farçie de la musique et des trucs trés drôles ( films gardés en cas ) ...Voila pour cette soirée qui fini avec le repas du soir et dodo sans délai pour étre au top demain , j'ai des courses encore a faire mais pas de quoi attraper une méningite , des bricoles oubliées comme d'ab ....Passe une belle soirée et surtout accroche toi bien jeannot , on est pas encore tout a fait arrivé au bout des lubies de qui tu sais , bon pas trop d'angoisse de ce côté là non plus on est rôdé .......Bise amicale et repose toi bien , tu dois avoir le cerveau qui fume a forçe ( tout comme moi ) ( Rire ) .....Passe  une nuit repinokio_7.gifposante  A+++++++Soriane(Lili)...Je te met une image , trouve le schymlblick (rire ) 

    15
    Mardi 20 Octobre à 17:22

    Magnifique petit poème rempli d'une musique nostalgique qui nous fait du bien.
    Souvenirs d'enfance d'un monde que nous rêvions sûrement différent !
    Merci pour ce plaisir Philippe et bonne semaine lorraine.
     

    14
    Mardi 20 Octobre à 13:29

    moi je voudrais encore entendre la voix de mon époux 

    bonne journée  avec des bisous pour toi 

     

    Aucune description de photo disponible.

    13
    Mardi 20 Octobre à 11:28

    Bonjour Phil , je m'inquiéttais un peu , mais je vois que tu tiens bon la rampe et que des conneries te passent par dessus la tête tout comme a moi   ..Il est vrai que d'écouter de douces symphonies est  plus valabre que de se farçir des tas de racontards  qui nous bouffent notre oxygéne .....Je pense que chacun a une façon bien a lui pour  nous embrouiller le cerveau et que dans tout ça on ne voit plus ou est le vrai du faux ...C'est fait pour , exactement tout comme les éponges dans la mer qui sont là afin que ça ne deborde pas , mais che nous c'est une autre paire de manche , faut trier pour ne pas paumer les pédales ( tiens bon Marcel on arrivera au bout ) ......( excuse je plaisante comme d'ab .....) Non moi les infos que dalle je ne m'y fie pas du tout ...Je me demande jusqu'a quand on va nous faire prendre les vessies pour des lanternes ...Oui ,le grand chef tient les rennes mais jusqu'a quand va savoir ? Et puis prenons du temps afin de ne pas sombrer  dans des idées noires , bien sûr ce virus colle les jetons,  mais bientôt ça va se terminer ....Et puis beaucoup prennent le temps de réfléchir alors pas de lézard on va s'en sortir .....C'est un passage qui va peut étre nous éviter le pire ....Moi ça roule comme sur un  billard , je prend le temps comme il vient  et je croise trés fort les doigts ....j'espére que de ton côté tout va bien ainsi que pour ton entourage , vas tu faire encore des petites balades ? car il ne fait pas froid , mais ça pourrait arriver plus dur , la méteo aussi marche a côté de ses pompes ...Bon allez passe un beau mardi et merci de ton amitié vu c'est précieux ....J'avais mis un com a notre gentille amie Flo ......Bref je t'ai lu ce matin et ça m'a fait trés plaisir ....Amitié a tEN MUSIQUEes parents .......Bise amicale ........A++++Soriane(Lili)

    12
    Lundi 19 Octobre à 18:28

    Bonsoir très cher Philippe 

    Le plaisir de relire ce poème et la joie de te souhaiter une bonne soirée m'ont incitée à te rendre cette petite visite 

    Bonne soirée mon ami et gros bisous 

    Méline

    11
    Lundi 19 Octobre à 17:15

    Merci Juste de nous réchauffer avec nos souvenirs d'enfance, ça fait du bien! yes

    10
    Lundi 19 Octobre à 14:07

    coucou Philippe ... 

    et oui il y a des périodes plus nostalgiques que d'autres, et des sensations qui reviennent comme les Madeleines de Proust ... donc j'aime ce poème qui me fait revivre mes souvenirs dés temps ou nous étions encore tous ensemble, en famille 

    J'ai les journées douces chez soit, durant l'automne, j'aime le changement d'horaire ou il fait nuit de bonne heure, ou je me calfeutre chez moi dans la douce ambiance de mes petites lumières, en me disant quelle chance d'avoir chaud ! 

    Il faut essayer de garder notre insouciance et nos joies et d'émerveillement, même si l'actualité ne s'y prête pas du tout hélas ...  alors régalons nous dans les douces symphonies de nos maisons et pourquoi pas en mangeant des marrons chauds  .... 

    Je te souhaite une belle journée, ou l'on peut enfin aller se promener dans la couleur de l'automne et sous le soleil ... 

    Gros bisous amicaux ,   Maryline 

    9
    Lundi 19 Octobre à 12:09

    Merci pour ce beau poème qui fait resurgir nos souvenirs d'enfance .....

    8
    Lundi 19 Octobre à 11:25

    comment a tu trouvé mon nouveaux blog

    7
    Lundi 19 Octobre à 09:27

    bonne semaine  ici 4 degré est toi ?

    a tu passer un bon dimanche , moi télé trop mistral 

    bisous prend soin de toi

    6
    Lundi 19 Octobre à 08:50

    Bonjour Philippe,

    Quel beau poème sur l'automne et sur l'enfance ! J'adore ! 

    Quand je dis que tu es doué pour écrire je le pense sincèrement.Tu mérites d'être publié !

    Il fait beau et frais, le soleil est agréable en automne car il ne tient pas trop chaud comme en été lol

    Passes une bonne journée et une agréable semaine ami poète

    Gros bisous 

    Florence

    5
    Lundi 19 Octobre à 08:40

    beau poéme 

    l' enfance c'était un beau moment 

     mais je n 'en rêve pas ,j 'étais trop en pension  et  rêvais évasion rires 

     bonne journée  Philippe 

     kénavo

    4
    Lundi 19 Octobre à 08:07

    On va l'entendre encore pour un bout de temps. Beau texte.

    3
    Lundi 19 Octobre à 07:40

    Il est des instants de la vie que l'on aime revivre dans ses souvenirs, aucune nostalgie, juste le plaisir.

    Amicalement

    Claude

    2
    Lundi 19 Octobre à 07:31

    Bonjour Cher Philippe

    Merveilleux poème qui m'emmène vers des rêves que je n'ai pas eu le temps de connaître.

    Comme je voudrais; aussi retrouver l'insouciance de mon enfance qui a été tellement éphémère, il fallait grandir vite, enfant de la guerre, on se trouve très vite confronté à un monde de brutes.

    Aujourd'hui, il m'est permis de rêver grâce à ta magnifique prose, si vraie, si réelle, merci mon ami de me faire encore rêver malgré l'âge avancé, les rêves ont rempli une grande partie de ma vie.

    Bonne journée mon ami et gros bisous 

    Méline

    1
    Lundi 19 Octobre à 07:28

    j'aime ce moment que tu nous offres, cela fait un bien fou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :