• Des Livres Et Moi


     

      

    Comme une goutte de vent quand la pluie souffle, je me suis engouffré dans le plus proche abri trouvé, je voulais échapper à l’orage, haut désespoir.

      

    Je découvre alors, étant entré par inadvertance dans cette librairie ancienne, de beaux livres parmi des tonnes d’occasions. Soudain, loin du monde, j'en oublie tous les tracas quotidiens, je me perds des heures dans cet univers de papier. Je souhaite ne pas être dérangé, je lis, je bouquine, et rien ne me fera sortir de ma délectable lecture. Un livre, est un immense univers placé entre nos mains, restant encore et toujours le seul reflet de l’avis (la vie) d’un auteur. Qu’il soit roman ou essai philosophique, livre d’art ou oeuvrette achetée au hasard en gare... tout livre est un paysage reposant, un pays aux merveilles. Le cœur plein de joie, je venais de découvrir ce monde bien caché et insoupçonné pourtant si proche de moi, là à quatre pas. Tout le monde sait lire, il paraît, faut-il encore savoir quoi lire ?

      

    Certains ne lisent que des journaux pour connaître chaque jour les informations fraîchement déroulées, un petit article se lit vite, ça ne fait pas trop de mal aux yeux, on gagne du temps, alors qu’un roman ou une épopée style "Guerre et Paix" ne peut que vous faire perdre votre temps, il y a trop de personnages, trop de détails, trop de lettres, trop de, trop de... je n’ai pas le temps, vraiment pas le temps à lire ces quelque mille pages, et puis j’ai vu le film (d'ailleurs je dévore aussi les nouvelles à la télé).

      

    D’autres ne jurent que par les classiques. Il faut qu'un livre soit encensé, applaudi par la critique. Il lui faut un minimum de 100 ans d’âge. Il doit avoir fait son chemin parmi le peuple pour être sûr qu’il dira vrai, que je daigne m’y intéresser. Il faut surtout que le livre soit ancien pour en garnir ma vieille bibliothèque de 3 000 âmes dont je n’ai au demeurant jamais tourner une seule page. Comme le bon vin, plus il sera vieux, plus il me semblera bon. Plus il sera vieux et très rare (peut-être ?) plus il sera cher à mon cœur, et cher à mon porte-monnaie aussi, mais j’ai les sous, des sous plein mes poches, ....... alors ?

      

    Enfin, les plus bizarres de ces animaux lectants ou bouquetins, comment appeler quelqu’un qui lit ? (Non, ne l’appelez-pas ! Vous le dérangeriez, n’oubliez pas qu’il est en train de lire), cette race d’animaux qui lisent de tout et de rien. Ils regardent la publicité pour ceci, pour cela, ils gobent et englobent tout et achètent, consomment, s’assomment. Il est vrai que certains prix sont modestes, et puis la publicité pour certains ouvrages était belle alors cela donne le besoin, cela crée l’envie de voir par soi-même comment ça marche le bouquin de celui-ci, de celui-là, enfin le produit à Félix (ou Zézette, l'épouse X), l'œuvre de machin, de truc, d’un tel lectuel.

      

    Il faut que je me décide donc à me gaver d'un auteur. Dans un rayon rangé à ma hauteur, à mon auteur, je prends le livre, l’instrument de ma joie, celui que je vois si beau, si doré et brillant, celui qui me frappe les yeux et m’en bouche deux coins. Il me chante l’amour de sa couverture allègre, et à ce titre, je commence à aspirer sa lectance. Je vais partager une vie, des angoisses, des émotions dans mon ouvrage et je vais prendre mon pied. Jusqu’à demain peut-être m’évader, enfin. Je vais l’aimer ou le détester mon petit auteur à moi. Aux premières pages lues, je saurais s’il est l’auteur de ma vie, le seul à me faire m’échapper ailleurs. La réalité, je la trouve si laide que j’ai besoin d’aller ailleurs et de m’inventer (grâce à cette substance autorisée et licite qu’est un livre) un monde où je voudrais tant vivre. Pour que mon esprit ne se fatigue pas de trop, je laisse mon auteur penser pour moi, je ne suis qu’un petit devant les grandes idées de mon auteur, alors qu'il pense pour moi.

      

    Pansez-moi, docteur, je médite enfermé avec mon livre, son livre, et je ne veux que la paix, paix intérieur avec un ouvrage à lire. Je m’en fais désormais ma joie, ma vie, ma petite existence des milliers de mots où je me noie.

     

    Des livres et moi, délivrez-moi.

     

     

     

     

     

    « Je SuisAu Fond De Mon Esprit »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    10
    Vendredi 2 Octobre 2020 à 14:22

    Coucou Philippe 

    Aurais tu la passion des livres comme moi !    j'aurais eu envie plus jeune d'avoir une librairie papèterie,  

    J'aime tant lire tout et n'importe quoi, la papeterie et tout ce que cela comporte, me fascine, et j'y resterai des heures, et achèterai tout 

    Les livres et les mots, les histoires, le bon français que demander de plus, dans ce jour d'automne pluvieux ! 

    Bravo a tout ce que tu as écris, c'est superbe, et je me vois dans ta librairie ..

    Pour le moment je reste chez moi, avec un bon livre, car il pleut a donf comme disent les d'jeunes dont je ne suis plus   rires 

    Bon week end a toi avec des gros bisous en tous les cas 

    et plonge toi alors dans un bon livre bien chaud sur ton canapé 

    A la semaine prochaine  bisous amicaux toujours 

    Maryline 

     

    9
    Lundi 21 Septembre 2020 à 19:26

    Très sympathique texte sur les livres. C'est bien vu et jouer avec les mots, tu sais ! 
    Bien sûr, j'ai adoré la fin .

     

    8
    Jeudi 17 Septembre 2020 à 12:37

    Jolie nouvelle sur un sujet qui ne peut que parler aux amoureux des mots et de leur musicalité....

    Il est dit que "la lecture d'un beau livre est un dialogue incessant où le livre parle et où notre âme répond" (je cite cette réflexion de mémoire, pardon par avance si il y a une erreur de phrasé). Je suis d'accord avec cette pensée.  Belle journée Philippe

    7
    Mercredi 16 Septembre 2020 à 17:26

    Re moi Phil ...Excuse je voulais te guider ( un grand mot ) simplement te dire que  ce soir sur canal ( arte ) il passent un film superbe , a présent je ne sais pas si tu vas le regarder , ou si il va te plaire , mais c'est bien filmé  , deux acteurs grandioses dedans,  le titre " Valley of love " ....Bon sinon ça n'a pas d'importance , mais moi je ne vais pas le râter a coup sûr ....... Passe une belle soirée .....A+++++Soriane (Lili)

    6
    Mercredi 16 Septembre 2020 à 16:39

    belle balade en libraire 

     parfois quand je lit un livre qui me plait , je recherche , ses autres écrits et je lit tout ce que je trouve  de  son auteur 

     bonne soirée 

     kénavo Philippe 

    5
    Mercredi 16 Septembre 2020 à 13:22
    Tout comme Eymèle, je ne saurais pas vivre sans lecture, et j'en suis heureuse.
    Bonne journée !
    4
    Mercredi 16 Septembre 2020 à 10:34

    J'aime beaucoup la façon dont tu décris le bonheur de la lecture, car je suis une "dévoreuse" de livres, et je n'ai aucune en vie de guérir de cette "maladie"  ^^

    3
    Mercredi 16 Septembre 2020 à 10:11

    Bonjour Phil ...Voici encore une  façon bien a toi de décrire ta visite dans cette bibliothéque et oui je suis certaine que beaucoup ignorent ces livres qui en fait ont étes écrit par des  personnes qui voulaient  que leurs pensées ne meurent jamais , et que beaucoup peuvent y découvrir des trésors , moi j'en ai trouvé qui  m'ont   passionné , écris  par des auteurs  qui m'ont apporté   des réponses a certaines questions , c'est vrai ....Je ne vais pas te gaver avec mes goûts car chacun doit faire selon ce qu'il ressent ....Je te souhaite une belle journée méme si je ne met plus d'article , l y a deux personnes a qui j'écrirais encore ....Je te remercie de tes gentils passages .....Bise amicale ......A++++Soriane ....................Ps je te met un auteur qui me botte  quand je n'ai pas trop la péche , avec lui , aprés ça roule comme sur un billard ( rire ) Bon je te dis le titre  "Le beaujolais nouveau est arrivé " de "René Fallet "...Note bien que ce n'est pas "  Stendhal " mais ça détend ........

    2
    Mercredi 16 Septembre 2020 à 09:06

    Bonjour Philippe,

    J'ai adoré ton histoire, tu as une sacrée imagination et c'est un plaisir de te lire !

    J'ai aussi adoré ton poème "Je suis", je le trouve magnifique.

    Encore une journée qui s'annonce chaude, le soleil ne nous quitte pas depuis plusieurs jours.

    Mes parents rentrent aujourd'hui (ils sont à Menton depuis le 3 septembre).Leur train part ce matin, ils arriveront à Nevers vers 17 heures, s'il n'y a pas de retard ou un incident, ma mère tél à leur arrivée.

    Passes une bonne journée ami poète, prends bien soin de tes parents

    Gros bisous

    Florence 

    1
    Mercredi 16 Septembre 2020 à 08:55

    Belle histoire au pays des mots

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :