•  





    C'est un plaisir habituel
    Dont je me livre en bonne compagnie
    Préliminaire avant de s’entreprendre
    Partir dans ses délires amoureux

    Il me faut ici à mon audience avouer ce péché vicieux
    Des va-et-vient rythmés je fais prendre
    Ma tige gonflée que j’offre en ami
    Qu’elle me sculpture, me modèle et me caresse la dentelle

    Le poids léger à cette masse turgescente
    Me fait le bien initial pour commencer à aimer la demoiselle aimable
    Nous aurons dans nos ébats inspirés enfin un râle irraisonnable
    Après mon dernier assaut qui anima l'arme excitante

    Nous nous sommes livrés à d'insolentes préludes d’amours
    De mon plaisir solidaire entre nous consentis
    Je rends gloire à ces sensations et saccades que certains décrient
    Et refusent de voir affichées mais qui, sûrement, envient



     

     


  •  





    A demi endormi sur l'herbe d'une jolie prairie
    Il laisse se dérouler ses longs cheveux blonds
    Il aime écouter du classique dans son appareil mp3
    Rien n'existe autour dès lors que son intime récital débute
    Il ne prêtera aucune oreille au dehors, aucun bruit
    Il reste le seul maître de sa mélodieuse satisfaction
    La musique le fait délirer, il saisit un bel instrument de ses doigts
    Il devient la symphonie qu'il orchestre dans cette cérémonie qu'il s'exécute

    Le mélomane agite son instrument, la mélodie le caresse si fort
    Le concerto qu'il se joue est un délice récemment ouvert
    Il est le chef d'orchestre de sa propre œuvre qu'il vit en solitaire
    Il se fait le seul spectacle qu'avec personne il ne partage encore
    A demi endormi sur l'herbe d'une jolie prairie
    Il laisse se dérouler ses fantasmes musicaux ici
    Il aime écouter du classique c'est son habitude
    Rien n'existe autour de lui dès lors qu'un intime récital prélude

     

     

     

     


  •  

     
     

     

    Cette nuit je me suis encore endormi en solitaire
    Quand j'ai fermé mes yeux de sommeil j'ai rêvé
    Que nous étions sur mon lit là tous les deux,
    Dans tes bras j'étais blotti et une fièvre d'amour apparue

    Nos deux corps enlacés se sont aimés à se satisfaire
    Bercé de ce bonheur infini que je me construisais
    Ivre de toutes ces caresses imaginées j'ai atteint les cieux
    Je me noyais dans un océan de tendresse je me suis retrouvé nu

    Peur de me réveiller pour retrouver la dure réalité
    Un plaisir solitaire me fait encore profiter de toi
    Je ne fais que rêver ces moments où je te donne tout de moi
    Et où je jouis croyant être enlacé à toi pour l'éternité.

     

     

     

     

     




  • Au fond d’une gorge coquine
    S’ingurgite doucement et sciemment
    Le présent que je tiens et propose

    J’apprécie avec délice ce moment
    Affriolant où le feu d’une bouche ose
    Éveiller mon ardente envie qui peu à peu se dessine

    Mes gouttes de gènes
    Ne doivent pas se répandre encore
    Au fond de cette voie offerte sans peine

    Je veux prendre un autre chemin et pénétrer alors
    Un jardin secret qui guidera mes savoureux délires
    Il me faut vers un art singulier mes disciples inviter

    Je parcours cette terre qui là s’invite à ma volonté
    J’en cultive les plus rudes sols pour produire
    L’essence charnelle qui offrira satiété aux amants

    Je célèbre la courbure des fesses les plus jolies
    Quand j'enfonce entre des reins mon membre saillant
    Je glorifie l’instant où tout se permet.......ah, c'est fait, je jouis !

     

     

     


  •  

     



    Je suis amoureux d'une dame esprit
    Frappeur de beauté et vagabonde comme le vent
    Qui souffle dans ses lambeaux invisibles de peau

    Je suis amoureux d'une revenante amie
    Qui n'est que d'ombre et néant
    Mais elle ne peut me toucher quand je rêve d'un geste haut

    Elle me parle et m'énonce tant, douce et tendre être
    Mais c'est le toucher de ses mains
    Sur mon corps nu qu'il me faudrait

    Je suis amoureux d'un spectre si effrayant
    Qu'elle vole à travers murs et portes
    Mais ne peut cependant pénétrer en ma chair

    Je suis amoureux d'un fantôme, d'un esprit je suis l'amant
    Gentille et belle uniquement avec moi et que m'importe
    Qu'elle soit là de ses longues nuits de calvaire

    Là où elle ne peut qu'apparaître et disparaître
    Dialoguer dans la nuit et s'éteindre au matin
    Me laissant las après une nuit où je m'activais

    Seule sur le lit l'amante spectrale m'a regardé
    Elle m'a admiré, m'a vu me donner si solitaire
    Car elle ne peut jamais son amour m'offrir

    Sombre et réelle illusion de notre amour fait
    Elle part à l'aube levée, je pleure ma triste affaire
    Je voudrais tant mourir pour la rejoindre et je soupire

     

    Je suis amoureux d'une troublante Lady
    Admirable beauté froide, elle me suit tout son temps
    Elle reste là toute la vie lente qui s'écoule de moi

    Je suis amoureux d'une étrange amie
    Qui n'est qu'âme tourmentée, je la désire tant
    On ne peut se toucher si nos envies veulent l'émoi

     

     

     


  •  

     

     

    Hybride d'amour
    Suis-je encore humain ?
    Hybride de jour
    Suis-je encore de toi sain ?

    Hybride de l'avenir
    Idole à aimer je te crains
    Hybride est-il l'heure de m'occire ?
    De me mourir en ton sein

    Hybride des nuits
    Sais-tu emmener ?
    Hybride de cette nuit
    Extasier tes adeptes à volonté

    Hybride de ces années
    Veux-tu m'envahir ?
    Hybride de cette journée
    Arriverai-je enfin à m'engloutir ?

    Hybride enfin prés de moi
    Ma vie n'appartient qu'à toi
    Hybride d'émoi
    Acceptes-tu de donner le "ça" ?

    Hybride de l'envie
    Apportes ce don de tes secrets
    Hybride des nuits
    Qui fera tout d'amour chacun se combler

    Hybride solitaire
    Tu partiras dès l'aube apparue
    Hybride si loin de ma terre
    Je meurs d'amour sans ta venue

     

     

     


  •  



    Aime moi
    Observe moi
    Imagine toi sur moi
    Caresse moi
    Touche moi
    Allonge toi sur moi

    Cherche moi
    Attrape moi
    Amuse toi avec moi
    Découvre moi
    Ausculte moi
    Lâche toi avec moi

    Mange moi
    Bois moi
    Nourris toi de moi
    Invite moi
    Visite moi
    Occupe toi de moi

    Excite moi
    Anime moi
    Envisage toi en moi
    Accueille moi
    Parcours moi
    Balade toi en moi

    Initie moi
    Satisfais moi
    Réalise toi par moi
    Analyse moi
    Étudie moi
    Guide toi par moi

    Courtise moi
    Étonne moi
    Soumets toi à moi
    Effleure moi
     Captive moi
    Offre toi à moi

    Débauche moi
     Dévergonde moi
    Damne toi pour moi
    Supplie moi
     Torture moi
    Offense toi pour moi

    Inspire moi
    Devine moi
    Engage toi avec moi
    Ordonne moi
    Obéis moi
    Libère toi avec moi

    Retiens moi
    Oublie moi
    Sépare toi de moi
    De toi a moi
    De moi a toi, dis moi
    Que d'émois tu as de moi !!!!!!!!!!

     

     

     


  •  

     

    De la salle de bain où l'amour commencera
    Je t'appelle en remuant mon doigt
    Viens avec moi j'ai envie de toi
    Dans une douche bonne et calmante à tes bras

    Assis devant le miroir
    Je t'attends pour que tu puisses m'émouvoir
    Je te donne là soudain ce coquin rendez vous
    Mon corps se présente déjà au garde à vous

    L'eau coule lentement sur nos corps
    Tu me laves comme je te lave
    Ensemble nous découvrons là encore
    Nos peaux caressantes si douces et suaves

    Maintenant je vais la étendu sur le lit
    J'attends tout de cette nuit
    J'invoque ta délicate tendresse
    Je veux retrouver encore ma jeunesse

    Je veux ta frénésie, de ta vigueur
    Un peu de cette fantaisie que tu me donnes
    Quand tu retrouves enfin mon trésor caché et l'actionne
    Ça me bouleverse au profond de mon cœur

    Je regarde ton corps qui pour moi ondule
    Ouvres-toi à moi et ouvre aussi grands tes yeux
    On joue chaque moment de nos heures les amoureux
    Ne t'embarrasses pas de quelques scrupules

    Ma lance te fait frémir
    Laisse moi de mes tours te couvrir
    Me sens-tu ainsi donc tant exquis
    Que tout mon corps de toi jouit ?

     

     

     

     


  •  



    Donnez moi une dame qui a déjà brisé les règles de la société
    Qu'elle ne sait plus où se trouve la ligne à ne plus franchir
    Donnez moi cette débauchée qui boit de la bière et sait comment en mettre un bon coup pour jouir
    Moi qui ne boit que du thé je veux aussi me faire par une amazone éprouver
    Tel un cow-boy avec ses blue-jeans et ses bottes sentant la sueur après l'effort de son travail
    De ma main rugueuse je la toucherai, et dès qu'aura lieu son assaut sur moi que je défaille

    Je veux une femme qui a été élevée et violée par son oncle mais n'en a jamais pleuré
    Je veux une demoiselle qui a été battue par son père alcoolique mais lui a pardonné
    Celle dont la mère s'est enfui avec le premier amant qui lui offrait du bonheur
    Et a brisé cette adolescente pour la première fois en son cœur

    Peut être s'est-elle mariée une ou deux fois ?
    Qu'elle a eu des gosses dont elle ne se souvient plus des prénoms
    Qu'elle n'a jamais eu de vraie et sérieuse relation
    Car on avait peur de son look de gothique sombre et froid

    Qu'elle ait été une ado violente ou d'une enfance blasée je la veux
    Que j'en abuse sous la pluie un soir brumeux
    Que la peur monte en nous jusqu'aux tripes
    Que l'on se fasse tout le bien pervers qui ne se fait pas en principe
    Qu'elle soit ma chienne et me tende son petit derrière agité
    Je la rendrai calme et bonne pour mes services les plus appréciés

    Donnez moi un grand week-end avec elle je la soulagerai et elle ne l'oubliera jamais
    J'en ai vécu tant des amours d'occasion qu'un seul moment régulier
    Pourra me faire revivre et enfin cajoler nos deux souffrances dans l'appétit
    Si je suis en présence de celle qui baignera mon affection
    Cette héroïne dont chacun rêve dans tous ces fantasmes la nuit
    Je la garderai pour les tendresses qu'elle me donnera dans ses actions

    Personne ne pourrait comprendre ce qui exige notre fuite
    Un abandon vers l'Eden qu'on ne peut s'offrir encore sur Terre
    De pales damoiselles et chevaliers de la drague en perpétuelles poursuites
    Survivants et aveugles qui se croisent sans une sainte quête à faire
    Ils recherchent le corps de leur satisfaction et s'offrent leur cœur en une minute
    Ces amours clandestines ne durent pas la nuit, quand l'aube est naissante elles chutent

    Les quelques heures passées au lit avant que notre soirée ne finisse
    On se tiendra encore si près l'un l'autre et nos prières ne seront plus vaines
    Elle m'offrira sa passion discrète dans cette romance qui se déchaîne
    Nous envisagerons enfin la victoire et à nos lendemains qui fleurissent

    Pendant les quelques heures sacrées où l'on se donne en folie
    Je ne demanderai qu'à pouvoir la câliner et lui montrer que je suis puissant
    Que par moi elle devienne attentionnée et délicate en réveillant ce qui sort en nos cris
    Pour l'éternité se construire cet amour qui fera basculer vers le néant

     

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique